Il y a quelques jours, la formation néerlandaise a expliqué que les trois coureurs présents à son rassemblement à Gérone (Espagne) avaient utilisé ou étaient en possession de médicaments non fournis ou utilisés par l'équipe. Des médicaments liés au sommeil et non au dopage, a-t-elle souligné. "C'est une violation grave des règles de l'équipe." "Dans le cadre de sa politique de développement, l'équipe a décidé de donner une nouvelle opportunité à Tolhoek et Eenkhoorn d'afficher un comportement exemplaire pour un cycliste professionnel", pouvait-on lire dans le communiqué de l'équipe. "En ce qui concerne Juan José Lobato, il a été décidé, d'un commun accord, de mettre un terme à la collaboration sportive entre les deux parties, dans l'intérêt du coureur et de l'équipe." Lobato (28 ans), 4e de Milan-Sanremo en 2014, court pour l'équipe néerlandaise depuis 2017 tout comme Tolhoek (23 ans). En revanche, Eenkhoorn (20 ans) est néo-pro. (Belga)

Il y a quelques jours, la formation néerlandaise a expliqué que les trois coureurs présents à son rassemblement à Gérone (Espagne) avaient utilisé ou étaient en possession de médicaments non fournis ou utilisés par l'équipe. Des médicaments liés au sommeil et non au dopage, a-t-elle souligné. "C'est une violation grave des règles de l'équipe." "Dans le cadre de sa politique de développement, l'équipe a décidé de donner une nouvelle opportunité à Tolhoek et Eenkhoorn d'afficher un comportement exemplaire pour un cycliste professionnel", pouvait-on lire dans le communiqué de l'équipe. "En ce qui concerne Juan José Lobato, il a été décidé, d'un commun accord, de mettre un terme à la collaboration sportive entre les deux parties, dans l'intérêt du coureur et de l'équipe." Lobato (28 ans), 4e de Milan-Sanremo en 2014, court pour l'équipe néerlandaise depuis 2017 tout comme Tolhoek (23 ans). En revanche, Eenkhoorn (20 ans) est néo-pro. (Belga)