Tosh Van der Sande restera dès lors au minimum jusqu'en 2020 chez Lotto Soudal. L'Anversois, 27 ans, était passé pro en 2012. "Ce ne fut pas une décision difficile. J'étais demandeur et c'est toujours agréable qu'il y ait le même intérêt de la part de l'autre partie. Je me sens très bien au sein de l'équipe. En tant que coureur belge au sein d'une équipe quasi entièrement belge, je me sens bien", a confié Tosh Van der Sande sur le site de son équipe. "Je suis très heureux de mon rôle actuel au sein de l'équipe. Et je profite du fait de pouvoir épauler les leaders durant les finales des grandes épreuves. Naturellement, je voudrais pouvoir m'imposer encore une fois, cela fait deux ans que je n'ai pas pu lever les bras." Le Tour d'Espagne sera le prochain objectif du coureur belge. "Il s'agit d'une course qui me convient bien. Durant la Vuelta en 2015, je suis passé près de la victoire d'étape avec quelques places dans le top 5". Rémy Mertz, 23 ans, restera également au minimum jusque fin 2020 chez Lotto Soudal. Il y avait fait ses débuts professionnels en 2017. "Lorsque j'ai reçu la possibilité de signer pour deux ans au sein d'une équipe WorldTour, je n'ai pas hésité longtemps. J'avais reçu quelques proposition d'autres équipes, mais j'avais envie de rester", a-t-il avoué. Enzo Wouters sera aussi toujours chez Lotto Soudal la saison prochaine. Le jeune sprinteur, 22 ans, a signé pour une année supplémentaire. Wouters est également un produit de l'équipe U23, tout comme Van der Sande. "Je n'avais pas encore discuté avec d'autres équipes, car je voulais rester chez Lotto Soudal", a expliqué Enzo Wouters. "Après deux ans au sein de l'équipe U23 et quasi deux années chez les pros, je me sens réellement à la maison chez Lotto Soudal. J'ai acquis de l'expérience aux côtés des grands noms. A l'avenir, j'espère recevoir plus d'opportunités dans des épreuves qui me conviennent bien comme la Nokere Koerse, Handzame Classic et Dwars door West-Vlaanderen. J'ai été malade durant le printemps et je n'ai pas pu saisir ces opportunités. J'espère être au départ en pleine forme l'année prochaine durant les épreuves printanières et parfois saisir ma propre chance pour décrocher un beau résultat." (Belga)

Tosh Van der Sande restera dès lors au minimum jusqu'en 2020 chez Lotto Soudal. L'Anversois, 27 ans, était passé pro en 2012. "Ce ne fut pas une décision difficile. J'étais demandeur et c'est toujours agréable qu'il y ait le même intérêt de la part de l'autre partie. Je me sens très bien au sein de l'équipe. En tant que coureur belge au sein d'une équipe quasi entièrement belge, je me sens bien", a confié Tosh Van der Sande sur le site de son équipe. "Je suis très heureux de mon rôle actuel au sein de l'équipe. Et je profite du fait de pouvoir épauler les leaders durant les finales des grandes épreuves. Naturellement, je voudrais pouvoir m'imposer encore une fois, cela fait deux ans que je n'ai pas pu lever les bras." Le Tour d'Espagne sera le prochain objectif du coureur belge. "Il s'agit d'une course qui me convient bien. Durant la Vuelta en 2015, je suis passé près de la victoire d'étape avec quelques places dans le top 5". Rémy Mertz, 23 ans, restera également au minimum jusque fin 2020 chez Lotto Soudal. Il y avait fait ses débuts professionnels en 2017. "Lorsque j'ai reçu la possibilité de signer pour deux ans au sein d'une équipe WorldTour, je n'ai pas hésité longtemps. J'avais reçu quelques proposition d'autres équipes, mais j'avais envie de rester", a-t-il avoué. Enzo Wouters sera aussi toujours chez Lotto Soudal la saison prochaine. Le jeune sprinteur, 22 ans, a signé pour une année supplémentaire. Wouters est également un produit de l'équipe U23, tout comme Van der Sande. "Je n'avais pas encore discuté avec d'autres équipes, car je voulais rester chez Lotto Soudal", a expliqué Enzo Wouters. "Après deux ans au sein de l'équipe U23 et quasi deux années chez les pros, je me sens réellement à la maison chez Lotto Soudal. J'ai acquis de l'expérience aux côtés des grands noms. A l'avenir, j'espère recevoir plus d'opportunités dans des épreuves qui me conviennent bien comme la Nokere Koerse, Handzame Classic et Dwars door West-Vlaanderen. J'ai été malade durant le printemps et je n'ai pas pu saisir ces opportunités. J'espère être au départ en pleine forme l'année prochaine durant les épreuves printanières et parfois saisir ma propre chance pour décrocher un beau résultat." (Belga)