La première partie de la course nationale, tracée sur des routes larges sans difficulté, n'a été marquée que par la vaine échappée d'Amber Aernouts (Doltcini-Van Eyck) qui a été récupérée par le peloton alors que le rythme s'était élevé à l'approche de l'entrée sur le circuit final, soit trois boucles assez techniques de 16,1 kilomètres plus accidentés et pimentés par un secteur pavé. Anne-Sophie Duyck (Multum Accountants) a pris l'initiative seule à 35 kilomètres du but pour passer la ligne d'arrivée avec 45 secondes d'avance sur un peloton quelque peu morcelé. L'écart de Duyck a progressivement diminué sous l'action d'un peloton réduit à une quarantaine d'unités et conduit, entre autres, par Valérie Demey et Shari Bossuyt. La jonction s'est produite à moins de 10 kilomètres du but, juste avant l'attaque décisive de Lotte Kopecky, à 8 kilomètres de la ligne. Malgré les nombreuses relances dans le groupe de chasse, la championne de Belgique sortante a conservé un avantage d'entre 20 et 30 secondes jusqu'au bout pour s'imposer en solitaire à Waregem où elle s'est succédée à elle-même. Julie Van de Velde (Jumbo-Visma), qui avait attaqué au kilomètre, s'est classée deuxième devant Alana Castrique, qui a réglé le sprint du groupe des poursuivantes. La coureuse de Lotto-Soudal Ladies a ainsi reconquis sa couronne de championne de Belgique des espoirs (U23) qu'elle avait perdue en 2020. (Belga)

La première partie de la course nationale, tracée sur des routes larges sans difficulté, n'a été marquée que par la vaine échappée d'Amber Aernouts (Doltcini-Van Eyck) qui a été récupérée par le peloton alors que le rythme s'était élevé à l'approche de l'entrée sur le circuit final, soit trois boucles assez techniques de 16,1 kilomètres plus accidentés et pimentés par un secteur pavé. Anne-Sophie Duyck (Multum Accountants) a pris l'initiative seule à 35 kilomètres du but pour passer la ligne d'arrivée avec 45 secondes d'avance sur un peloton quelque peu morcelé. L'écart de Duyck a progressivement diminué sous l'action d'un peloton réduit à une quarantaine d'unités et conduit, entre autres, par Valérie Demey et Shari Bossuyt. La jonction s'est produite à moins de 10 kilomètres du but, juste avant l'attaque décisive de Lotte Kopecky, à 8 kilomètres de la ligne. Malgré les nombreuses relances dans le groupe de chasse, la championne de Belgique sortante a conservé un avantage d'entre 20 et 30 secondes jusqu'au bout pour s'imposer en solitaire à Waregem où elle s'est succédée à elle-même. Julie Van de Velde (Jumbo-Visma), qui avait attaqué au kilomètre, s'est classée deuxième devant Alana Castrique, qui a réglé le sprint du groupe des poursuivantes. La coureuse de Lotto-Soudal Ladies a ainsi reconquis sa couronne de championne de Belgique des espoirs (U23) qu'elle avait perdue en 2020. (Belga)