"Je pense que tout le monde regardait Ann-Sophie Duyck", a commenté Kopecky. "Elle est sans aucun doute la meilleure spécialiste du chrono en Belgique. Tu ne décroches pas par hasard cinq titres de suite. Mais en raison de différentes circonstances, elle a connu une saison difficile jusqu'ici, ce qui nous donnait une chance pour le titre." La nouvelle championne de Belgique s'est inscrite à ce championnat sur le tard. "Je n'avais pas programmé d'y participer, mais j'ai quand même décidé de venir à Middelkerke. Avec le recul, c'est un bon choix. Je n'ai roulé que deux fois avec mon vélo du contre-la-montre, donc je n'avais pas vraiment d'attente. Gagner avec 44 secondes d'avance sur le deuxième est donc très beau." Après ce titre, Kopecky peut viser le doublé dimanche lors de l'épreuve en ligne à Gand. "La condition est bonne. Tous est possible, mais rien n'est obligé. J'ai déjà terminé quatre fois deuxième. Tu apprends à relativiser. Il s'agit de disputer un bon championnat avec l'équipe. Notre tactique d'équipe sera discutée dimanche. Et même si je la connaissais, je ne la dévoilerais pas." (Belga)