McNulty s'est échappé à près de 60 kilomètres de la ligne et a résisté au retour des poursuivants pour remporter sa 3e victoire chez les professionnels après un succès d'étape et le classement final du Tour de Sicile en 2019. Côté belge, Cian Uijtdebroeks (BORA-hansgrohe), Kobe Goossens (Intermarché - Wanty Gobert) et Tim Wellens (Lotto Soudal) se sont notamment montrés à l'avant. En 2021, pour la première édition du Trofeo Calvia, le Sud-Africain Ryan Gibbons s'était imposé devant le Français Anthony Delaplace et le Belge Rune Herregodts. Le Challenge de Majorque est composé de cinq courses d'un jour, indépendante les unes des autres, ce qui permet aux équipes engagées de changer leur composition. Jeudi, le Trofeo Alcudia - Port d'Alcudia est au programme. Malgré l'ascension d'un col de 2e catégorie à 30 km de l'arrivée, le profil plat de la finale devrait sourire aux sprinteurs, comme en 2021 avec la victoire d'André Greipel. Dimanche, la première course de la saison en Europe, la classique de la communauté de Valence, a été remportée par l'Italien Giovanni Lonardi (EOLO-Kometa). Il a devancé Amaury Capiot (Arkéa-Samsic) et le Britannique Chris Lawless (TotalEnergies). (Belga)

McNulty s'est échappé à près de 60 kilomètres de la ligne et a résisté au retour des poursuivants pour remporter sa 3e victoire chez les professionnels après un succès d'étape et le classement final du Tour de Sicile en 2019. Côté belge, Cian Uijtdebroeks (BORA-hansgrohe), Kobe Goossens (Intermarché - Wanty Gobert) et Tim Wellens (Lotto Soudal) se sont notamment montrés à l'avant. En 2021, pour la première édition du Trofeo Calvia, le Sud-Africain Ryan Gibbons s'était imposé devant le Français Anthony Delaplace et le Belge Rune Herregodts. Le Challenge de Majorque est composé de cinq courses d'un jour, indépendante les unes des autres, ce qui permet aux équipes engagées de changer leur composition. Jeudi, le Trofeo Alcudia - Port d'Alcudia est au programme. Malgré l'ascension d'un col de 2e catégorie à 30 km de l'arrivée, le profil plat de la finale devrait sourire aux sprinteurs, comme en 2021 avec la victoire d'André Greipel. Dimanche, la première course de la saison en Europe, la classique de la communauté de Valence, a été remportée par l'Italien Giovanni Lonardi (EOLO-Kometa). Il a devancé Amaury Capiot (Arkéa-Samsic) et le Britannique Chris Lawless (TotalEnergies). (Belga)