"A mon énorme regret et à ma grande tristesse, je dois vous annoncer que, malgré tous nos efforts, nous n'avons pas réussi à trouver à temps les investisseurs nécessaires pour satisfaire aux échéances avant un recours devant la CBAS", avait écrit Louis De Vries sur la page Facebook des supporters de Lokeren lundi et qu'il a confirmé dans un communiqué. "Après une évaluation approfondie, nous avons décidé que notre avocat s'en tiendrait à la décision qui sera prise devant le tribunal de commerce".

Le président du club waeslandien était très attristé de devoir renoncer. "Vous comprendrez qu'en ce moment je suis trop profondément ému, socialement et personnellement."

Le matricule 282 est en proie à d'insolubles problèmes financiers et des soucis de paiement. Le club a accumulé les dettes, certains fournisseurs n'ont pas reçu leur argent et les salaires des joueurs et des employés n'ont pas été versés. Les joueurs et le staff ont arrêté de travailler après leur dernier match en D1B le 28 février dernier.

Louis De Vries espérait encore pouvoir trouver une solution, mais aucun investisseur ne peut concrètement venir résoudre les problèmes de Lokeren et il n'y a plus d'espoirs de dénicher de nouveaux moyens financiers.

Le Sporting Lokeren ne fêtera donc vraisemblablement pas son 50e anniversaire. Le club était né le 22 juin 1970 après une fusion entre le Standaard et le Racing Lokeren. Le matricule 282 a remporté deux fois la Coupe de Belgique (2012 et 2014) et a joué en Coupe d'Europe à plusieurs reprises. En 1993, le club descendait après près de 20 saisons parmi l'élite. Trois ans plus tard, il remontait en D1 sous l'impulsion de son nouveau président Roger Lambrecht. Le club était descendu en D1B en 2019.

"A mon énorme regret et à ma grande tristesse, je dois vous annoncer que, malgré tous nos efforts, nous n'avons pas réussi à trouver à temps les investisseurs nécessaires pour satisfaire aux échéances avant un recours devant la CBAS", avait écrit Louis De Vries sur la page Facebook des supporters de Lokeren lundi et qu'il a confirmé dans un communiqué. "Après une évaluation approfondie, nous avons décidé que notre avocat s'en tiendrait à la décision qui sera prise devant le tribunal de commerce". Le président du club waeslandien était très attristé de devoir renoncer. "Vous comprendrez qu'en ce moment je suis trop profondément ému, socialement et personnellement." Le matricule 282 est en proie à d'insolubles problèmes financiers et des soucis de paiement. Le club a accumulé les dettes, certains fournisseurs n'ont pas reçu leur argent et les salaires des joueurs et des employés n'ont pas été versés. Les joueurs et le staff ont arrêté de travailler après leur dernier match en D1B le 28 février dernier. Louis De Vries espérait encore pouvoir trouver une solution, mais aucun investisseur ne peut concrètement venir résoudre les problèmes de Lokeren et il n'y a plus d'espoirs de dénicher de nouveaux moyens financiers. Le Sporting Lokeren ne fêtera donc vraisemblablement pas son 50e anniversaire. Le club était né le 22 juin 1970 après une fusion entre le Standaard et le Racing Lokeren. Le matricule 282 a remporté deux fois la Coupe de Belgique (2012 et 2014) et a joué en Coupe d'Europe à plusieurs reprises. En 1993, le club descendait après près de 20 saisons parmi l'élite. Trois ans plus tard, il remontait en D1 sous l'impulsion de son nouveau président Roger Lambrecht. Le club était descendu en D1B en 2019.