Le tribunal de commerce de Termonde s'apprête à déclarer la faillite du matricule 282 lors de sa prochaine audience. "Avec mon collègue Juul Creytens, j'ai été nommé administrateur provisoire du Sporting Lokeren par le président du tribunal de commerce de Termonde. Il y a de graves problèmes financiers et donc un système de paiement problématique au sein du club. Il ya des dettes, les fournisseurs ne sont pas payés, ni les salaires des joueurs et des employés. Après un premier bilan, nous constatons la faillite. Nous avons envoyé à la société Sporting Lokeren une invitation à comparaître devant le tribunal le 23 mars. Ensuite, le verdict tombera. Jusqu'à cette date, une solution peut encore être possible si l'on peut trouver un montant compris entre 4 et 5 millions d'euros. Si ce n'est pas le cas, la faillite est à l'ordre du jour", a expliqué Kris Goeman. "Ce sont les montants qui sont nécessaires pour payer tout le monde jusqu'à la fin de la saison. Nous sommes presque à la fin mars, donc presque à la fin de la saison. Ces 4 à 5 millions représentent la perte d'exploitation du club cette saison. Il reste dix jours, mais le 23 mars, c'est vraiment la date butoir." (Belga)

Le tribunal de commerce de Termonde s'apprête à déclarer la faillite du matricule 282 lors de sa prochaine audience. "Avec mon collègue Juul Creytens, j'ai été nommé administrateur provisoire du Sporting Lokeren par le président du tribunal de commerce de Termonde. Il y a de graves problèmes financiers et donc un système de paiement problématique au sein du club. Il ya des dettes, les fournisseurs ne sont pas payés, ni les salaires des joueurs et des employés. Après un premier bilan, nous constatons la faillite. Nous avons envoyé à la société Sporting Lokeren une invitation à comparaître devant le tribunal le 23 mars. Ensuite, le verdict tombera. Jusqu'à cette date, une solution peut encore être possible si l'on peut trouver un montant compris entre 4 et 5 millions d'euros. Si ce n'est pas le cas, la faillite est à l'ordre du jour", a expliqué Kris Goeman. "Ce sont les montants qui sont nécessaires pour payer tout le monde jusqu'à la fin de la saison. Nous sommes presque à la fin mars, donc presque à la fin de la saison. Ces 4 à 5 millions représentent la perte d'exploitation du club cette saison. Il reste dix jours, mais le 23 mars, c'est vraiment la date butoir." (Belga)