La commission des Litiges d'appel va désormais lancer la procédure disciplinaire. Elle débutera le 30 avril avec la mise en place du calendrier. Le Sporting Lokeren peut demander à suivre la procédure de près mais peut aussi y intervenir en tant que partie intéressée. Sur conseil de ses avocats, le club va demander un accès du dossier complet pour voir s'il peut obtenir à un dédommagement tiers. Si Waasland-Beveren est relégué en D1B à la suite de sa participation à une éventuelle falsification de match, Lokeren évitera la relégation comme l'exige comme le parquet fédéral. "Notre club prend acte de la décision et espère que tout sera clarifié le plus vite possible, avant le 30 juin. Le club a confiance dans la procédure judiciaire de la fédération et attend maintenant les prochains dénouements", a publié Lokeren sur son site internet. (Belga)

La commission des Litiges d'appel va désormais lancer la procédure disciplinaire. Elle débutera le 30 avril avec la mise en place du calendrier. Le Sporting Lokeren peut demander à suivre la procédure de près mais peut aussi y intervenir en tant que partie intéressée. Sur conseil de ses avocats, le club va demander un accès du dossier complet pour voir s'il peut obtenir à un dédommagement tiers. Si Waasland-Beveren est relégué en D1B à la suite de sa participation à une éventuelle falsification de match, Lokeren évitera la relégation comme l'exige comme le parquet fédéral. "Notre club prend acte de la décision et espère que tout sera clarifié le plus vite possible, avant le 30 juin. Le club a confiance dans la procédure judiciaire de la fédération et attend maintenant les prochains dénouements", a publié Lokeren sur son site internet. (Belga)