Le lundi 23 mars, le tribunal des entreprises de Termonde devait remettre un jugement en lien avec la mauvaise situation financière du Sporting Lokeren. À cause des problèmes liés au coronavirus mais aussi car "quelque chose bouge", le matricule 282 a reçu un délai supplémentaire et la nouvelle date est fixée au 20 avril. Le président Louis de Vries est toujours à la recherche d'investisseurs et un groupe autour de Willy Carpentier montre de l'intérêt au Sporting Lokeren et aux supporters unis sous le "collectif blanc-noir-jaune". "L'affaire du Sporting Lokeren sera remise au lundi 20 avril. Il y a deux raisons. La première, ce sont les règles strictes liées au coronavirus et il n'est pas possible de tenir des séances physiques. La seconde, c'est que des discussions ont lieu entre différents groupe et des solutions sont donc toujours recherchés pour maintenir la structure actuelle du Sporting Lokeren", a expliqué l'administrateur provisoire Kris Goeman. "Nous ne pouvons pas reporter continuellement l'affaire mais il y a du mouvement positif dans le dossier. Monsieur Louis de Vries est encore à la recherche des investisseurs. Mais aussi un groupe autour de Willy Carpentier cherche une solution, aux côtés d'un collectif de supporters. Il est maintenant clair que tout le monde sait que quelque chose doit se produire pour sauver le Sporting Lokeren. Il est évidemment difficile d'avoir des discussions avec les mesures actuelles et, de plus, le club n'a plus aucun revenu car le football est à l'arrêt", a ajouté Kris Goeman. La dette de Lokeren reste de 5 millions d'euros. "Nous ne savons pas qui sera en état de sauver le club. Nous avons reçu de nombreuses questions. Le nouveau "collectif blanc-noir-jaune" ne pourra pas trouver la solution seul. Je crains également que le groupe autour de Monsieur Carpentier ne soit pas en mesure de le faire mais une solution positive peut être trouvée et Louis de Vries espère aussi un retournement de situation. Nous le saurons le 20 avril", a conclu Kris Goeman. (Belga)

Le lundi 23 mars, le tribunal des entreprises de Termonde devait remettre un jugement en lien avec la mauvaise situation financière du Sporting Lokeren. À cause des problèmes liés au coronavirus mais aussi car "quelque chose bouge", le matricule 282 a reçu un délai supplémentaire et la nouvelle date est fixée au 20 avril. Le président Louis de Vries est toujours à la recherche d'investisseurs et un groupe autour de Willy Carpentier montre de l'intérêt au Sporting Lokeren et aux supporters unis sous le "collectif blanc-noir-jaune". "L'affaire du Sporting Lokeren sera remise au lundi 20 avril. Il y a deux raisons. La première, ce sont les règles strictes liées au coronavirus et il n'est pas possible de tenir des séances physiques. La seconde, c'est que des discussions ont lieu entre différents groupe et des solutions sont donc toujours recherchés pour maintenir la structure actuelle du Sporting Lokeren", a expliqué l'administrateur provisoire Kris Goeman. "Nous ne pouvons pas reporter continuellement l'affaire mais il y a du mouvement positif dans le dossier. Monsieur Louis de Vries est encore à la recherche des investisseurs. Mais aussi un groupe autour de Willy Carpentier cherche une solution, aux côtés d'un collectif de supporters. Il est maintenant clair que tout le monde sait que quelque chose doit se produire pour sauver le Sporting Lokeren. Il est évidemment difficile d'avoir des discussions avec les mesures actuelles et, de plus, le club n'a plus aucun revenu car le football est à l'arrêt", a ajouté Kris Goeman. La dette de Lokeren reste de 5 millions d'euros. "Nous ne savons pas qui sera en état de sauver le club. Nous avons reçu de nombreuses questions. Le nouveau "collectif blanc-noir-jaune" ne pourra pas trouver la solution seul. Je crains également que le groupe autour de Monsieur Carpentier ne soit pas en mesure de le faire mais une solution positive peut être trouvée et Louis de Vries espère aussi un retournement de situation. Nous le saurons le 20 avril", a conclu Kris Goeman. (Belga)