Lokeren a basé sa tactique sur la possession du ballon et a résolument porté le danger dans le rectangle adverse. Leye, De Pauw à deux reprises et Vanaken ont rapidement mis à contribution Ovono, le gardien visiteur.

Ostende a esquissé sa première véritable action à la 16e et, sur un coup franc de Berrier, Brillant a prolongé le ballon dans le but de Copa (0-1).

Lokeren a réagi en augmentant le rythme des échanges. Cela a eu le don de durcir la rencontre surtout dans le chef des Ostendais, qui ont noté l'exclusion de Coulibaly (28e) et les avertissements pour Ruytinx (30e) et Berrier (32e). Si Lokeren s'est créé des occasions par Vanaken, Galitsios et De Pauw, c'est Ostende qui a failli doubler la marque par Berrier (38e).

En manquant le 0-2 à la 48e, Ruiz a inconsciemment scellé le sort de son équipe. Lokeren a égalisé (50e) par De Pauw (1-1) avant de prendre l'avance (53e) par Maric (2-1). La soirée s'est mal terminée pour Ostende. A la 57e, son gardien gabonais est sorti sur blessure et 4 minutes plus tard, son remplaçant Dumesnil a commis un penalty transformé par Maric (3-1).

Lokeren a basé sa tactique sur la possession du ballon et a résolument porté le danger dans le rectangle adverse. Leye, De Pauw à deux reprises et Vanaken ont rapidement mis à contribution Ovono, le gardien visiteur. Ostende a esquissé sa première véritable action à la 16e et, sur un coup franc de Berrier, Brillant a prolongé le ballon dans le but de Copa (0-1). Lokeren a réagi en augmentant le rythme des échanges. Cela a eu le don de durcir la rencontre surtout dans le chef des Ostendais, qui ont noté l'exclusion de Coulibaly (28e) et les avertissements pour Ruytinx (30e) et Berrier (32e). Si Lokeren s'est créé des occasions par Vanaken, Galitsios et De Pauw, c'est Ostende qui a failli doubler la marque par Berrier (38e).En manquant le 0-2 à la 48e, Ruiz a inconsciemment scellé le sort de son équipe. Lokeren a égalisé (50e) par De Pauw (1-1) avant de prendre l'avance (53e) par Maric (2-1). La soirée s'est mal terminée pour Ostende. A la 57e, son gardien gabonais est sorti sur blessure et 4 minutes plus tard, son remplaçant Dumesnil a commis un penalty transformé par Maric (3-1).