Le Britannique Elfyn Evans (Toyota) est 2e à 10.6 de Loeb, devant le Français Sébastien Ogier (Toyota), vainqueur des ES1 et ES2 jeudi en nocturne, qui a reculé de la 1e à la 3e place, à 13 secondes de Loeb. L'Irlandais Craig Breen (M-Sport Ford), 5e à 46 secondes, complète le top 5. La matinée a été marquée par la violente sortie de route d'Adrien Fourmaux (M-Sport Ford). Le Français, 4e jeudi soir après les deux premières spéciales, a percuté un talus avant de tomber dans un ravin lors de la 3e spéciale. Il est sorti indemne de la voiture comme son copilote Alexandre Coria. Une nouvelle boucle de trois spéciales dans le parc national du Mercantour figure au programme vendredi après-midi. Samedi, le rallye se disputera dans les Alpes-de-Haute-Provence, pour 92,46 km de compétition (cinq spéciales), avec notamment le légendaire col de Fontbell (1.304m d'altitude), ouvert en hiver uniquement pour le Monte-Carlo avec souvent de la neige et du verglas pour corser la situation. Dimanche, deux spéciales inédites, à répéter deux fois, termineront cette édition 2022: La Penne/Collongues (19,37 km) et Briançonnet/Entrevaux (14,26 km), la dernière citée servant également de Power Stage. En tout, ce Monte-Carlo propose 296,03 km de spéciales. (Belga)

Le Britannique Elfyn Evans (Toyota) est 2e à 10.6 de Loeb, devant le Français Sébastien Ogier (Toyota), vainqueur des ES1 et ES2 jeudi en nocturne, qui a reculé de la 1e à la 3e place, à 13 secondes de Loeb. L'Irlandais Craig Breen (M-Sport Ford), 5e à 46 secondes, complète le top 5. La matinée a été marquée par la violente sortie de route d'Adrien Fourmaux (M-Sport Ford). Le Français, 4e jeudi soir après les deux premières spéciales, a percuté un talus avant de tomber dans un ravin lors de la 3e spéciale. Il est sorti indemne de la voiture comme son copilote Alexandre Coria. Une nouvelle boucle de trois spéciales dans le parc national du Mercantour figure au programme vendredi après-midi. Samedi, le rallye se disputera dans les Alpes-de-Haute-Provence, pour 92,46 km de compétition (cinq spéciales), avec notamment le légendaire col de Fontbell (1.304m d'altitude), ouvert en hiver uniquement pour le Monte-Carlo avec souvent de la neige et du verglas pour corser la situation. Dimanche, deux spéciales inédites, à répéter deux fois, termineront cette édition 2022: La Penne/Collongues (19,37 km) et Briançonnet/Entrevaux (14,26 km), la dernière citée servant également de Power Stage. En tout, ce Monte-Carlo propose 296,03 km de spéciales. (Belga)