Lors de l'avant-dernière journée de la Superliga, le Racing a en effet assuré son sacre en faisant match nul contre Tigre, 1-1, au Coliseo de Victoria, grâce à un but inscrit par Augusto Solari à la 57e minute. Les visités ont égalisé via Lucas Rodriguez dans le temps additionnel. Le Racing, champion du monde des clubs en 1967, qui compte 4 points d'avance, ne peut désormais plus être rejoint par le 2e du championnat, Defensa y Justicia, qui lui rend précisément visite le week-end prochain. Le Racing a également distancé les deux clubs les plus prestigieux d'Argentine, Boca Juniors et River Plate, où évolue l'ex-anderlechtois Matias Suarez, respectivement 3e et 4e du championnat. Milito et Lopez, deux anciens buteurs du club d'une banlieue populaire de Buenos Aires, ont oeuvré différemment pour le succès du Racing: Milito, 39 ans, en est le directeur sportif depuis 2017. Comme joueur, il avait été champion avec le Racing en 2001, avant de partir en Europe, d'abord au Genoa et à Saragosse, avant de triompher à l'Inter Milan. Le Racing devra attendre son retour pour décrocher un autre titre, en 2014. "Le Racing, c'est ma vie", dit Milito, dont le frère Gabriel est supporter d'un autre grand club d'Argentine basé aussi à Avellaneda: Independiente. Le Racing, surnommé l'Académie, a gagné 15 titres de champion entre 1913 et 1966, mais une longue disette a suivi. Il lui a fallu attendre 2001 pour s'adjuger un nouveau titre national. Son dernier trophée remonte à 2014. Après avoir joué à Porto et à Lyon, Lisandro Lopez a suivi le même chemin, attiré depuis toujours par un retour dans son club formateur. Les supporters du Racing n'ont pas pleuré longtemps le départ de Diego Milito. La même année, "Licha" avait revêtu le maillot rayé ciel et blanc. Si Milito s'est éloigné du terrain, Lisandro continue de briller dans le rôle de buteur. (Belga)

Lors de l'avant-dernière journée de la Superliga, le Racing a en effet assuré son sacre en faisant match nul contre Tigre, 1-1, au Coliseo de Victoria, grâce à un but inscrit par Augusto Solari à la 57e minute. Les visités ont égalisé via Lucas Rodriguez dans le temps additionnel. Le Racing, champion du monde des clubs en 1967, qui compte 4 points d'avance, ne peut désormais plus être rejoint par le 2e du championnat, Defensa y Justicia, qui lui rend précisément visite le week-end prochain. Le Racing a également distancé les deux clubs les plus prestigieux d'Argentine, Boca Juniors et River Plate, où évolue l'ex-anderlechtois Matias Suarez, respectivement 3e et 4e du championnat. Milito et Lopez, deux anciens buteurs du club d'une banlieue populaire de Buenos Aires, ont oeuvré différemment pour le succès du Racing: Milito, 39 ans, en est le directeur sportif depuis 2017. Comme joueur, il avait été champion avec le Racing en 2001, avant de partir en Europe, d'abord au Genoa et à Saragosse, avant de triompher à l'Inter Milan. Le Racing devra attendre son retour pour décrocher un autre titre, en 2014. "Le Racing, c'est ma vie", dit Milito, dont le frère Gabriel est supporter d'un autre grand club d'Argentine basé aussi à Avellaneda: Independiente. Le Racing, surnommé l'Académie, a gagné 15 titres de champion entre 1913 et 1966, mais une longue disette a suivi. Il lui a fallu attendre 2001 pour s'adjuger un nouveau titre national. Son dernier trophée remonte à 2014. Après avoir joué à Porto et à Lyon, Lisandro Lopez a suivi le même chemin, attiré depuis toujours par un retour dans son club formateur. Les supporters du Racing n'ont pas pleuré longtemps le départ de Diego Milito. La même année, "Licha" avait revêtu le maillot rayé ciel et blanc. Si Milito s'est éloigné du terrain, Lisandro continue de briller dans le rôle de buteur. (Belga)