Ce mercredi soir (20h45), Anderlecht entame sa quatrième confrontation, et donc son 7e match, face à une écurie chypriote. Jamais le Sporting n'a connu la défaite. Bilan des rencontres antérieures : deux nuls pour quatre victoires. Un cinquième succès sera-t-il au rendez-vous ce soir à Nicosie ?

2000-2001 : Anderlecht solide face à Famagouste Troisième et dernière opposition en date avant celle face à l'AEL Limassol, Anderlecht était, il y a douze ans de cela, opposé à l'Anorthosis Famagouste. Anderlecht joue alors sa qualification pour les poules de la C1. Aimé Antheunis, coach des Mauves à l'époque, se méfie de cet adversaire qui a bien failli jouer un mauvais tour au Lierse lors de la saison 1997-1998.

Après un 4-2 convaincant au Parc Astrid à l'aller, Antheunis prend la décision de renforcer son entrejeu en optant pour 3 pare-chocs défensifs au retour. Avec Besnik Hasi, Yves Vanderhaege et Walter Baseggio sur le terrain, les Bruxellois obtiennent ce qu'ils sont venus chercher : un nul blanc qualificatif.

Anderlecht - Famagouste : 4-2 (4-2, 0-0)

1990-1991 : Prudence à l'extérieur face à l'Omonia Nicosie

Après avoir brillamment sorti les Roumains de Petrolul Ploiesti en Coupe de l'UEFA, Anderlecht, coaché par Aad de Mos, retrouve sur sa route l'Omonia Nicosie. Battus par le Sporting 5 ans auparavant, les Chypriotes s'annoncent être de coriaces adversaires.

"C'est un pas complet dans l'inconnu", explique Marc Degrijse qui faisait partie du voyage à Nicosie. "Aussi, le coach opte-t-il pour la prudence : le mot d'ordre est de ne pas se découvrir. On ne sort pas de nos bases et c'est même un joueur local qui nous donne un coup de pouce salvateur, en inscrivant un own-goal qui nous permet de ramener un partage."

Lors du match retour c'est une toute autre affaire. Aad de Mos sort l'artillerie offensive et Anderlecht dézingue les Chypriotes 3 buts à rien.

Anderlecht - Omonia Nicosie : 4-1 (1-1, 3-0) 1985-1986 : Double victoire face à l'Omonia Nicosie

Le Sporting sort de deux campagnes d'anthologie sur la scène européenne et retrouve sur sa route le premier adversaire chypriote de son histoire en Coupe d'Europe, l'Omonia Nicosie. Après un maigre 1-0 à domicile, Paul Van Himst, coach d'Anderlecht, remotive ses troupes afin d'éviter de se faire peur comme face à l'Olympiakos (5-1, puis 0-3) plusieurs années auparavant. Les Anderlechtois répondent présent et s'imposent par deux buts d'écart (1-3).

Anderlecht - Omonia Nicosie : 4-1 (1-0, 3-1) Sportfootmagazine.be

Retrouvez la présentation complète de l'AEL Limassol dans Sport/Foot Magazine.

Ce mercredi soir (20h45), Anderlecht entame sa quatrième confrontation, et donc son 7e match, face à une écurie chypriote. Jamais le Sporting n'a connu la défaite. Bilan des rencontres antérieures : deux nuls pour quatre victoires. Un cinquième succès sera-t-il au rendez-vous ce soir à Nicosie ? 2000-2001 : Anderlecht solide face à Famagouste Troisième et dernière opposition en date avant celle face à l'AEL Limassol, Anderlecht était, il y a douze ans de cela, opposé à l'Anorthosis Famagouste. Anderlecht joue alors sa qualification pour les poules de la C1. Aimé Antheunis, coach des Mauves à l'époque, se méfie de cet adversaire qui a bien failli jouer un mauvais tour au Lierse lors de la saison 1997-1998. Après un 4-2 convaincant au Parc Astrid à l'aller, Antheunis prend la décision de renforcer son entrejeu en optant pour 3 pare-chocs défensifs au retour. Avec Besnik Hasi, Yves Vanderhaege et Walter Baseggio sur le terrain, les Bruxellois obtiennent ce qu'ils sont venus chercher : un nul blanc qualificatif. Anderlecht - Famagouste : 4-2 (4-2, 0-0)1990-1991 : Prudence à l'extérieur face à l'Omonia Nicosie Après avoir brillamment sorti les Roumains de Petrolul Ploiesti en Coupe de l'UEFA, Anderlecht, coaché par Aad de Mos, retrouve sur sa route l'Omonia Nicosie. Battus par le Sporting 5 ans auparavant, les Chypriotes s'annoncent être de coriaces adversaires. "C'est un pas complet dans l'inconnu", explique Marc Degrijse qui faisait partie du voyage à Nicosie. "Aussi, le coach opte-t-il pour la prudence : le mot d'ordre est de ne pas se découvrir. On ne sort pas de nos bases et c'est même un joueur local qui nous donne un coup de pouce salvateur, en inscrivant un own-goal qui nous permet de ramener un partage." Lors du match retour c'est une toute autre affaire. Aad de Mos sort l'artillerie offensive et Anderlecht dézingue les Chypriotes 3 buts à rien. Anderlecht - Omonia Nicosie : 4-1 (1-1, 3-0) 1985-1986 : Double victoire face à l'Omonia Nicosie Le Sporting sort de deux campagnes d'anthologie sur la scène européenne et retrouve sur sa route le premier adversaire chypriote de son histoire en Coupe d'Europe, l'Omonia Nicosie. Après un maigre 1-0 à domicile, Paul Van Himst, coach d'Anderlecht, remotive ses troupes afin d'éviter de se faire peur comme face à l'Olympiakos (5-1, puis 0-3) plusieurs années auparavant. Les Anderlechtois répondent présent et s'imposent par deux buts d'écart (1-3). Anderlecht - Omonia Nicosie : 4-1 (1-0, 3-1) Sportfootmagazine.be