Non, il ne faut pas s'attendre à voir le nom du Diable rouge figurer dans le onze de départ contre les Blues, à moins que Zinédine Zidane n'offre une énorme surprise aux supporters de la Casa Blanca. Un Eden Hazard suffisamment en forme serait toujours au coup d'envoi sous les ordres du Français. Mais Zizou ne voudra cette fois prendre aucun risque.

Mais une entrée au jeu est, elle, tout à fait envisageable. Et elle pourrait même s'avérer nécessaire, car le Real éprouve toutes les peines du monde à marquer contre des adversaires motivés comme jamais ces dernières semaines. Contre Cadix (0-3), les ballons sont rentrés dans les buts comme autant de cervezas dans les gosiers par une chaude journée d'été, mais face à Getafe et au Betis, ce fut une autre histoire. Résultats? Deux 0-0, et surtout deux coups durs dans la lutte pour le titre en Liga.

Le Real doit maintenant réaliser un sans-faute lors des cinq dernières journées de championnat et compter sur l'Atlético et le FC Barcelone pour trébucher s'il veut conserver son titre de champion d'Espagne.

Poulet sans tête

Contre le Betis, Vinícius Junior, le remplaçant attitré d'Hazard, a parfois montré ce qui lui manquait encore: de la vista et de l'efficacité. Avec sa vitesse et sa technique, il peut faire mal à n'importe quelle défense (il y est parvenu sans souci contre Liverpool), mais souvent, Vinícius a des airs de poulet sans tête. En réalité, le Brésilien est non seulement imprévisible pour l'adversaire, mais aussi pour ses coéquipiers.

"Eden pourrait bien devenir un joueur très important pour nous dans les semaines à venir."

Zinédine Zidane

Après le petit quart d'heure disputé par Hazard contre Séville, Zidane s'est montré satisfait de son joueur: "Il m'a laissé une bonne impression", a expliqué le double Z. "Eden pourrait bien devenir un joueur très important pour nous dans les semaines à venir." Zidane espère que le calvaire est enfin terminé pour le Diable, et qu'il pourra enfin se montrer, notamment dans le sprint final de la Ligue des Champions. Et ce sprint, il démarre par un choc contre Chelsea.

Dream Team

Son équipe de rêve, Zidane ne pourra l'aligner ce mardi soir. Car plusieurs tauliers manquent à l'appel derrière: Sergio Ramos, remplacé par Eder Militão ces dernières semaines, et Ferland Mendy. Cependant, le caoch français pourra compter sur son trident magique au milieu: Toni Kroos, Casemiro et Luka Modric.

Devant, Zidane rêve déjà du trio Hazard-Benzema-Asensio. Voir de quoi ce trio est capable serait en effet riche d'enseignements. Peut-être que c'est encore possible dans les semaines à venir...

Non, il ne faut pas s'attendre à voir le nom du Diable rouge figurer dans le onze de départ contre les Blues, à moins que Zinédine Zidane n'offre une énorme surprise aux supporters de la Casa Blanca. Un Eden Hazard suffisamment en forme serait toujours au coup d'envoi sous les ordres du Français. Mais Zizou ne voudra cette fois prendre aucun risque.Mais une entrée au jeu est, elle, tout à fait envisageable. Et elle pourrait même s'avérer nécessaire, car le Real éprouve toutes les peines du monde à marquer contre des adversaires motivés comme jamais ces dernières semaines. Contre Cadix (0-3), les ballons sont rentrés dans les buts comme autant de cervezas dans les gosiers par une chaude journée d'été, mais face à Getafe et au Betis, ce fut une autre histoire. Résultats? Deux 0-0, et surtout deux coups durs dans la lutte pour le titre en Liga.Le Real doit maintenant réaliser un sans-faute lors des cinq dernières journées de championnat et compter sur l'Atlético et le FC Barcelone pour trébucher s'il veut conserver son titre de champion d'Espagne.Contre le Betis, Vinícius Junior, le remplaçant attitré d'Hazard, a parfois montré ce qui lui manquait encore: de la vista et de l'efficacité. Avec sa vitesse et sa technique, il peut faire mal à n'importe quelle défense (il y est parvenu sans souci contre Liverpool), mais souvent, Vinícius a des airs de poulet sans tête. En réalité, le Brésilien est non seulement imprévisible pour l'adversaire, mais aussi pour ses coéquipiers.Après le petit quart d'heure disputé par Hazard contre Séville, Zidane s'est montré satisfait de son joueur: "Il m'a laissé une bonne impression", a expliqué le double Z. "Eden pourrait bien devenir un joueur très important pour nous dans les semaines à venir." Zidane espère que le calvaire est enfin terminé pour le Diable, et qu'il pourra enfin se montrer, notamment dans le sprint final de la Ligue des Champions. Et ce sprint, il démarre par un choc contre Chelsea.Son équipe de rêve, Zidane ne pourra l'aligner ce mardi soir. Car plusieurs tauliers manquent à l'appel derrière: Sergio Ramos, remplacé par Eder Militão ces dernières semaines, et Ferland Mendy. Cependant, le caoch français pourra compter sur son trident magique au milieu: Toni Kroos, Casemiro et Luka Modric. Devant, Zidane rêve déjà du trio Hazard-Benzema-Asensio. Voir de quoi ce trio est capable serait en effet riche d'enseignements. Peut-être que c'est encore possible dans les semaines à venir...