Monaco n'a plus gagné un match depuis le 11 août lors de la première journée de Ligue 1 à Nantes (1-3). Au stade Jan Breydel, les Monégasques n'ont jamais donné l'impression de pouvoir empocher les trois points bien que Moussa Sylla ait ouvert la marque (32e). "On aurait pu arriver à la mi-temps avec deux buts d'avance au lieu du 1-1", a expliqué Henry faisant référence au raté de son jeune attaquant juste après son but d'ouverture. "Ce match nul a un goût de match nul. Vu la physionomie du match, c'est bien. On marque sur un bel appel de Sylla, une belle passe d'Aleksandr Golovin. On avait préparé cette rencontre suivant les spécificités des joueurs de Bruges. Ce n'est pas facile de venir s'imposer ici. Dortmund a eu besoin d'un goal chanceux pour y parvenir. Le Club Bruges a eu plus le ballon que nous." "On ne s'emballe pas, même si on a pris un point à l'extérieur en Ligue des Champions. Petit à petit, on essaye de reconstruire quelque chose. On positive après ce match très difficile, notamment en seconde période. On aurait pu mieux gérer les contres. J'ai aimé notre intensité, notre équilibre sur les transitions. J'ai trouvé de la confiance dans la combativité, dans l'agressivité de mon équipe. Il y avait beaucoup de soutien sur nos contres. J'ai trouvé des points positifs pour avancer. On a été solides." Hans Vanaken a été désigné Homme du match. "C'est un footballeur très intelligent. On essaye toujours de compliquer la vie d'un joueur pareil mais il sait très bien trouver les espaces, se positionne très bien et recherche le ballon", a conclu Henry. (Belga)

Monaco n'a plus gagné un match depuis le 11 août lors de la première journée de Ligue 1 à Nantes (1-3). Au stade Jan Breydel, les Monégasques n'ont jamais donné l'impression de pouvoir empocher les trois points bien que Moussa Sylla ait ouvert la marque (32e). "On aurait pu arriver à la mi-temps avec deux buts d'avance au lieu du 1-1", a expliqué Henry faisant référence au raté de son jeune attaquant juste après son but d'ouverture. "Ce match nul a un goût de match nul. Vu la physionomie du match, c'est bien. On marque sur un bel appel de Sylla, une belle passe d'Aleksandr Golovin. On avait préparé cette rencontre suivant les spécificités des joueurs de Bruges. Ce n'est pas facile de venir s'imposer ici. Dortmund a eu besoin d'un goal chanceux pour y parvenir. Le Club Bruges a eu plus le ballon que nous." "On ne s'emballe pas, même si on a pris un point à l'extérieur en Ligue des Champions. Petit à petit, on essaye de reconstruire quelque chose. On positive après ce match très difficile, notamment en seconde période. On aurait pu mieux gérer les contres. J'ai aimé notre intensité, notre équilibre sur les transitions. J'ai trouvé de la confiance dans la combativité, dans l'agressivité de mon équipe. Il y avait beaucoup de soutien sur nos contres. J'ai trouvé des points positifs pour avancer. On a été solides." Hans Vanaken a été désigné Homme du match. "C'est un footballeur très intelligent. On essaye toujours de compliquer la vie d'un joueur pareil mais il sait très bien trouver les espaces, se positionne très bien et recherche le ballon", a conclu Henry. (Belga)