Bien que Frank Lampard ait décidé de faire tourner un peu en laissant Reece James, Hakim Ziyech et N'Golo Kanté sur le banc, Chelsea a hérité d'une grosse occasion de but. Sur un centre de Hudson-Odoi, Timo Werner s'est retrouvé seul aux six mètres et a frappé au-dessus (4e). Les Blues ont été plus concrets quand Mason Mount a récupéré dans son camp dans les pieds de Doku un ballon qu'il a renversé vers Callum Hudson-Odoi. L'international anglais a alors pris de vitesse toute la défense rennaise avant de remporter son duel avec Alfred Gomis (22e, 0-1). Rennes a réagi à ce gros coup de massue et aurait pu égaliser sur un débordement de Doku. Le Diable Rouge a centré pour Benjamin Bourigeaud dont la frappe a été contrée et sur le rebond, James Léa Siliki n'a pas battu Edouard Mendy, qui est justement arrivé cet été à Chelsea en provenance de Rennes (32e). Après la pause, Rennes a conservé la maîtrise du ballon sans parvenir à amener le danger dans la zone adverse notamment parce que Doku était bien muselé par Ben Chilwell et qu'Eduardo Camavinga était assez discret. Et quand Gerzino Nyamsi a survolé tout le monde sur un coup de coin, Mendy a capté le ballon en deux temps (74e). Mais les Bretons ont fini par être récompensés sur le 11e corner, forcé par Doku. Bourigeaud a frappé sur Sehrou Guirassy, qui a égalisé de la tête (85e, 1-1). Toutefois, Chelsea ne s'est pas contenté du partage et Olivier Giroud a profité d'un renvoi de Gomis sur un tir de Werner pour donner la victoire aux Blues (90e+1, 1-2). Dans l'autre match, le FC Séville a également mis du temps à dessiner sa victoire. Ivan Rakitic lui a donné l'avance (4e, 0-1) et Wanderson a égalisé pour les Russes (56e, 1-1), que Munir El Haddadi a crucifié dans les arrêts de jeu (90e+5, 1-2). (Belga)

Bien que Frank Lampard ait décidé de faire tourner un peu en laissant Reece James, Hakim Ziyech et N'Golo Kanté sur le banc, Chelsea a hérité d'une grosse occasion de but. Sur un centre de Hudson-Odoi, Timo Werner s'est retrouvé seul aux six mètres et a frappé au-dessus (4e). Les Blues ont été plus concrets quand Mason Mount a récupéré dans son camp dans les pieds de Doku un ballon qu'il a renversé vers Callum Hudson-Odoi. L'international anglais a alors pris de vitesse toute la défense rennaise avant de remporter son duel avec Alfred Gomis (22e, 0-1). Rennes a réagi à ce gros coup de massue et aurait pu égaliser sur un débordement de Doku. Le Diable Rouge a centré pour Benjamin Bourigeaud dont la frappe a été contrée et sur le rebond, James Léa Siliki n'a pas battu Edouard Mendy, qui est justement arrivé cet été à Chelsea en provenance de Rennes (32e). Après la pause, Rennes a conservé la maîtrise du ballon sans parvenir à amener le danger dans la zone adverse notamment parce que Doku était bien muselé par Ben Chilwell et qu'Eduardo Camavinga était assez discret. Et quand Gerzino Nyamsi a survolé tout le monde sur un coup de coin, Mendy a capté le ballon en deux temps (74e). Mais les Bretons ont fini par être récompensés sur le 11e corner, forcé par Doku. Bourigeaud a frappé sur Sehrou Guirassy, qui a égalisé de la tête (85e, 1-1). Toutefois, Chelsea ne s'est pas contenté du partage et Olivier Giroud a profité d'un renvoi de Gomis sur un tir de Werner pour donner la victoire aux Blues (90e+1, 1-2). Dans l'autre match, le FC Séville a également mis du temps à dessiner sa victoire. Ivan Rakitic lui a donné l'avance (4e, 0-1) et Wanderson a égalisé pour les Russes (56e, 1-1), que Munir El Haddadi a crucifié dans les arrêts de jeu (90e+5, 1-2). (Belga)