Chelsea, vainqueur l'an passé en finale du Bayern Munich, devrait se sortir d'un groupe E à sa main, même si la Juventus Turin fait partie des plus grosses équipes du chapeau 3. En revanche, le Shakhtar Donetsk et surtout les très méconnus Danois de Nordsjaelland, le club le plus modeste du plateau à l'indice UEFA, ne devraient pas poser trop de problèmes au club londonien, auteur d'un excellent début de saison dans la foulée de sa recrue belge Eden Hazard et d'un Fernando Torres retrouvé.

Parmi les têtes de série, c'est sans aucun doute le Real Madrid qui a été le moins bien servi, avec un groupe terrible composé de quatre champions nationaux avec Manchester City, l'Ajax Amsterdam et le Borussia Dortmund. Les richissimes Citizens étaient l'équipe que tout le monde souhaitait éviter dans le chapeau 2, et le Borussia, double champion d'Allemagne, était certainement la formation la plus redoutable du chapeau 4, avec Malaga.

Barcelone, qui fait chaque année partie des favoris, est tombé dans un groupe G qui ne devrait pas trop lui poser de problème, avec le Benfica Lisbonne, le Spartak Moscou et le Celtic Glasgow.

Finaliste l'an dernier, le Bayern Munich aura avec le groupe F une poule homogène, complétée par Valence, Lille et le BATE Borisov.

Le Paris SG, l'un des outsiders de la compétition, figure dans l'un des groupes les moins relevés de la compétition, le A, aux côtés de Porto, du Dynamo Kiev et du Dinamo Zagreb, et peut espérer voir les 8e de finale.

La phase de poules se déroulera du 18 septembre au 5 décembre et la finale aura lieu le 25 mai à Wembley.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions, ce jeudi à Monaco :

Groupe A :

Porto (Por)

Dynamo Kiev (Ukr)

Paris Saint-Germain (Fra)

Dynamo Zagreb (Cro)

Groupe B : Arsenal (Ang)

Schalke 04 (All)

Olympiakos Pirée (Grè)

Montpellier (Fra)

Groupe C : AC Milan (Ita)

Zenit Sint-Petersbourg (Rus)

RSC Anderlecht (BEL)

Malaga (Esp)

Groupe D : Real Madrid (Esp)

Manchester City (Ang)

Ajax Amsterdam (P-B)

Borussia Dortmund (All)

Groupe E : Chelsea (Ang)

Shakhtar Donetsk (Ukr)

Juventus Turin (Ita)

Nordsjaelland (Dan)

Groupe F :

Bayern Munich (All)

Valence (Esp)

Lille (Fra)

BATE Borisov (Blr)

Groupe G : FC Barcelone (Esp)

Benfica Lisbonne (Por)

Spartak Moscou (Rus)

Celtic Glasgow (Eco)

Groupe H : Manchester United (Ang)

Braga (Por)

Galatasaray Istanbul (Tur)

CFR Cluj (Rou)

Chelsea, vainqueur l'an passé en finale du Bayern Munich, devrait se sortir d'un groupe E à sa main, même si la Juventus Turin fait partie des plus grosses équipes du chapeau 3. En revanche, le Shakhtar Donetsk et surtout les très méconnus Danois de Nordsjaelland, le club le plus modeste du plateau à l'indice UEFA, ne devraient pas poser trop de problèmes au club londonien, auteur d'un excellent début de saison dans la foulée de sa recrue belge Eden Hazard et d'un Fernando Torres retrouvé. Parmi les têtes de série, c'est sans aucun doute le Real Madrid qui a été le moins bien servi, avec un groupe terrible composé de quatre champions nationaux avec Manchester City, l'Ajax Amsterdam et le Borussia Dortmund. Les richissimes Citizens étaient l'équipe que tout le monde souhaitait éviter dans le chapeau 2, et le Borussia, double champion d'Allemagne, était certainement la formation la plus redoutable du chapeau 4, avec Malaga. Barcelone, qui fait chaque année partie des favoris, est tombé dans un groupe G qui ne devrait pas trop lui poser de problème, avec le Benfica Lisbonne, le Spartak Moscou et le Celtic Glasgow. Finaliste l'an dernier, le Bayern Munich aura avec le groupe F une poule homogène, complétée par Valence, Lille et le BATE Borisov. Le Paris SG, l'un des outsiders de la compétition, figure dans l'un des groupes les moins relevés de la compétition, le A, aux côtés de Porto, du Dynamo Kiev et du Dinamo Zagreb, et peut espérer voir les 8e de finale. La phase de poules se déroulera du 18 septembre au 5 décembre et la finale aura lieu le 25 mai à Wembley. Sportfootmagazine.be, avec Belga