Oui ! Pourquoi l'OM peut gagner

Parce que statistiquement, c'est possible. L'Olympique de Marseille a perdu mercredi 0-2 à domicile son quart de finale aller contre le Bayern Munich. Les Olympiens peuvent-ils s'imposer au retour ce mercredi ? En quarante ans de Coupes d'Europe, 3% des équipes se sont remises d'un tel départ... Possible n'est pas synonyme de probable.

Parce que Steve Mandanda revient. Suspendu au match aller, le capitaine des Marseillais va pouvoir défendre sa cage avec une autre stature que le 3e couteau Elinton Andrade, coupable d'une faute de main sur le but de Mario Gomez mercredi dernier. Chaque arrêt aura l'importance d'un but pour ce retour, si le trio d'attaque (Ayew-Valbuena-Rémy) se montre efficace. A l'OM on y croit : Mandanda peut faire la différence.

Parce que l'OM s'est reposé. Le match contre Montpellier au Vélodrome a été reporté au 11 avril prochain. Les Marseillais ont pu mieux se préparer ce weekend, en bénéficiant d'un repos supplémentaire. Le Bayern s'est lui déplacé à Nuremberg (victoire 0-1). N'en jetez plus : un OM en pleine forme va écraser un "München" épuisé. De quoi oublier la spirale d'échecs du moment...

Parce que passer par le chas de l'aiguille, l'OM sait faire. Menés 2-0 par le Borussia Dortmund au bout d'une demi-heure, les hommes de Didier Deschamps ont obtenu in-extremis par 2-3 leur ticket pour les phases finales grâce à Rémy, (45e+4), André Ayew (85e) et Mathieu Valbuena (87e). Nouveau miracle contre l'Inter Milan, avec le but d'Ayew (90e+3) à l'aller et celui de Brandao (90e+2) au retour à Milan. Prédiction : tout va se jouer entre la 91e et la 95e minute.

Non ! Pourquoi le Bayern Munich va gagner

Parce que le Bayern a gagné à l'aller. Les Allemands, vainqueurs 0-2 à l'aller, ont quand même la statistique pour eux. Ils ont 97% de chances de s'imposer (voir plus haut). On n'imagine pas les Munichois ne pas s'imposer.

Parce qu'il joue chez lui. Là, ici, dans cette magnifique bulle qu'est Allianz Arena et qui doit accueillir la finale de la Ligue des Champions le 19 mai prochain. Les Bavarois n'y ont jamais fait match nul et n'y ont perdu qu'à deux reprises cette saison, la dernière fois le 19 novembre contre le Borussia Dortmund. TREMBLEZ Marseillais !

Parce qu'il est sur une bonne série. En s'imposant à Nuremberg samedi, le Bayern Munich se replace à trois points du Borussia Dortmund (4-4 contre le VBF Stuttgart), actuel leader de Bundesliga. Le but de la victoire est l'oeuvre d'Arjen Robben, qui avait achevé les Marseillais mercredi. Le Néerlandais revient en forme au meilleur moment pour le Bayern, plus qu'un bon complément du goleador Mario Gomez.

Parce que c'est le plus gros qui gagne. Et le plus gros, c'est le Bayern. Le budget du club allemand s'élève cette saison à 350 millions d'euros, soit 220 de plus que celui de Marseille. Cela signifie plus de moyens pour faire venir de meilleurs joueurs (Franck Ribéry, c'est indéniable). Des moyens qui permettent de constituer un banc sûr en cas de blessures et autres fatigues. Pas de bol pour l'OM : toutes les stars du Bayern peuvent jouer en ce moment.

Sportfootmagazine.be, avec Lexpress.fr

Oui ! Pourquoi l'OM peut gagner Parce que statistiquement, c'est possible. L'Olympique de Marseille a perdu mercredi 0-2 à domicile son quart de finale aller contre le Bayern Munich. Les Olympiens peuvent-ils s'imposer au retour ce mercredi ? En quarante ans de Coupes d'Europe, 3% des équipes se sont remises d'un tel départ... Possible n'est pas synonyme de probable. Parce que Steve Mandanda revient. Suspendu au match aller, le capitaine des Marseillais va pouvoir défendre sa cage avec une autre stature que le 3e couteau Elinton Andrade, coupable d'une faute de main sur le but de Mario Gomez mercredi dernier. Chaque arrêt aura l'importance d'un but pour ce retour, si le trio d'attaque (Ayew-Valbuena-Rémy) se montre efficace. A l'OM on y croit : Mandanda peut faire la différence. Parce que l'OM s'est reposé. Le match contre Montpellier au Vélodrome a été reporté au 11 avril prochain. Les Marseillais ont pu mieux se préparer ce weekend, en bénéficiant d'un repos supplémentaire. Le Bayern s'est lui déplacé à Nuremberg (victoire 0-1). N'en jetez plus : un OM en pleine forme va écraser un "München" épuisé. De quoi oublier la spirale d'échecs du moment... Parce que passer par le chas de l'aiguille, l'OM sait faire. Menés 2-0 par le Borussia Dortmund au bout d'une demi-heure, les hommes de Didier Deschamps ont obtenu in-extremis par 2-3 leur ticket pour les phases finales grâce à Rémy, (45e+4), André Ayew (85e) et Mathieu Valbuena (87e). Nouveau miracle contre l'Inter Milan, avec le but d'Ayew (90e+3) à l'aller et celui de Brandao (90e+2) au retour à Milan. Prédiction : tout va se jouer entre la 91e et la 95e minute. Non ! Pourquoi le Bayern Munich va gagner Parce que le Bayern a gagné à l'aller. Les Allemands, vainqueurs 0-2 à l'aller, ont quand même la statistique pour eux. Ils ont 97% de chances de s'imposer (voir plus haut). On n'imagine pas les Munichois ne pas s'imposer. Parce qu'il joue chez lui. Là, ici, dans cette magnifique bulle qu'est Allianz Arena et qui doit accueillir la finale de la Ligue des Champions le 19 mai prochain. Les Bavarois n'y ont jamais fait match nul et n'y ont perdu qu'à deux reprises cette saison, la dernière fois le 19 novembre contre le Borussia Dortmund. TREMBLEZ Marseillais ! Parce qu'il est sur une bonne série. En s'imposant à Nuremberg samedi, le Bayern Munich se replace à trois points du Borussia Dortmund (4-4 contre le VBF Stuttgart), actuel leader de Bundesliga. Le but de la victoire est l'oeuvre d'Arjen Robben, qui avait achevé les Marseillais mercredi. Le Néerlandais revient en forme au meilleur moment pour le Bayern, plus qu'un bon complément du goleador Mario Gomez. Parce que c'est le plus gros qui gagne. Et le plus gros, c'est le Bayern. Le budget du club allemand s'élève cette saison à 350 millions d'euros, soit 220 de plus que celui de Marseille. Cela signifie plus de moyens pour faire venir de meilleurs joueurs (Franck Ribéry, c'est indéniable). Des moyens qui permettent de constituer un banc sûr en cas de blessures et autres fatigues. Pas de bol pour l'OM : toutes les stars du Bayern peuvent jouer en ce moment. Sportfootmagazine.be, avec Lexpress.fr