Une occasion manquée pour les Brugeois: le 0-0 au Stade Jan Breydel a surtout fait l'affaire de Galatasaray dans la lutte pour la troisième place - le Real Madrid et PSG sont hors catégorie dans ce groupe. "Mon équipe a montré qu'elle méritait d'être là, face à une bonne équipe aux multiples qualités", a déclaré Clement. "Nous méritions de prendre plus qu'un point. J'ai vu beaucoup de bonnes choses. Nous travaillons depuis une dizaine de semaines: nous avons disputé les tours préliminaires, nous avons forcé la qualification et nous sommes virtuellement premiers en championnat. Il y a certainement encore des choses à améliorer, mais nous aurions signé les yeux fermés pour cela il y a dix semaines. On peut voir l'équipe grandir: les joueurs sont enthousiastes et suivent tout bien, avec beaucoup d'enthousiasme et d'ambition. Ce n'est que positif pour le football belge quand on prend un point contre une équipe comme Galatasaray et que tout le monde est déçu par la suite." Tout comme les fans présents, Clement a éprouvé des sentiments mitigés. "Tout d'abord, il faut regarder la performance de l'équipe, la façon dont elle s'y est prise: technique, tactique, physique - c'était très positif. Avant le match, on analyse l'adversaire et on fait un plan. Mes joueurs l'ont presque parfaitement respecté. Mais la finition doit encore être perfectionnée et en plus, il y a eu un gardien qui a réalisé deux superbes arrêts. Et puis, on n'a pas reçu un penalty à la fin. Pour une raison étrange, il n'a pas été sifflé. Même moi, j'ai vu du banc qu'il y avait penalty. On ne peut donc pas se contenter du résultat." Le penalty contesté est tombé à la fin de la partie et aurait pu être décisif. "Cela fait une grande différence. Si vous vous imposez 1-0, vous passez une bonne soirée, même les fans. Ils étaient encore une fois derrière nous dès la première minute. En fin de compte, nous n'obtenons pas la récompense et c'est décevant." Le match nul est un coup dur pour le Club, qui doit maintenant faire face à une poursuite difficile et se retrouve dans l'obligation de prendre des points à Istanbul. "Ce match à Galatasaray est bien sûr devenu plus difficile. Maintenant, en déplacement, c'est toujours plus difficile et nous essayons d'obtenir des points à chaque match. Le Club a déjà fait des miracles contre des équipes de classe mondiale dans le passé. Nous ferons tout notre possible pour obtenir des points contre le Real et le PSG." (Belga)