"Est-ce que je dois continuer à l'Atletico ou est-ce la fin d'un cycle? Je dois penser à ça", a-t-il dit mystérieusement, sans en rajouter. Et d'ajouter seulement quand on lui a reposé la question: "Je suis fier de mes joueurs. J'aime mes joueurs, ils ont tout donné. Ils avaient des crampes. Je leur ai dit 'Ne pleurez pas'". "Je me sens responsable pour les fans qui ont payé leur billet", a-t-il encore insisté. "Zinédine Zidane a la chance, avec le Real, d'entraîner un des trois meilleurs clubs du monde avec Barcelone et le Bayern", a-t-il encore souligné. L'interressé a pour sa part affirmé être "heureux, heureux, heureux": "J'ai gagné ici la Ligue des champions comme joueur, comme adjoint et maintenant comme entraineur. Je suis si fier de faire partie de cette grande maison. C'est le club de ma vie, qui m'a fait grand". "Ce n'est jamais facile de gagner la Ligue des champions, mais on a travaillé, on a lutté", a-t-il déclaré après cette victoire. "Nous avons souffert physiquement, mais c'était normal, et mentalement, il y avait aussi beaucoup de pression. Mais gagner la C1, ça signifie tant pour les joueurs, le public, l'institution". (Belga)

"Est-ce que je dois continuer à l'Atletico ou est-ce la fin d'un cycle? Je dois penser à ça", a-t-il dit mystérieusement, sans en rajouter. Et d'ajouter seulement quand on lui a reposé la question: "Je suis fier de mes joueurs. J'aime mes joueurs, ils ont tout donné. Ils avaient des crampes. Je leur ai dit 'Ne pleurez pas'". "Je me sens responsable pour les fans qui ont payé leur billet", a-t-il encore insisté. "Zinédine Zidane a la chance, avec le Real, d'entraîner un des trois meilleurs clubs du monde avec Barcelone et le Bayern", a-t-il encore souligné. L'interressé a pour sa part affirmé être "heureux, heureux, heureux": "J'ai gagné ici la Ligue des champions comme joueur, comme adjoint et maintenant comme entraineur. Je suis si fier de faire partie de cette grande maison. C'est le club de ma vie, qui m'a fait grand". "Ce n'est jamais facile de gagner la Ligue des champions, mais on a travaillé, on a lutté", a-t-il déclaré après cette victoire. "Nous avons souffert physiquement, mais c'était normal, et mentalement, il y avait aussi beaucoup de pression. Mais gagner la C1, ça signifie tant pour les joueurs, le public, l'institution". (Belga)