"Cela fait très mal. Nous pouvons presque tirer un trait sur l'hiver européen. Nous devons tirer des leçons de cette rencontre", a expliqué le coach après le match. "Nous avons fait de notre mieux avec les moyens du bord. Malheureusement le résultat n'est pas en notre avantage. Si un deuxième but était tombé, tout aurait été différent. (...) Pour jouer contre Porto, il faut faire d'énormes efforts physiques. Mes joueurs l'ont fait, mais notre adversaire avait la possibilité de faire rentrer des joueurs frais. Nous sommes coincés avec une infirmerie très chargée. Les remplaçants ne pouvaient pas, chez nous, apporter les mêmes qualités". Le bouillant entraîneur a par ailleurs dû quitter le bord du terrain après que le penalty avait été sifflé. "J'ai shooté contre le boarding. Par frustration. Je ne trouve pas que ce soit grave, mais le 4e arbitre visiblement si. Il a estimé que c'était suffisant pour m'exclure du dug-out. Ce sont des détails. Notre défaite est plus importante". (Belga)

"Cela fait très mal. Nous pouvons presque tirer un trait sur l'hiver européen. Nous devons tirer des leçons de cette rencontre", a expliqué le coach après le match. "Nous avons fait de notre mieux avec les moyens du bord. Malheureusement le résultat n'est pas en notre avantage. Si un deuxième but était tombé, tout aurait été différent. (...) Pour jouer contre Porto, il faut faire d'énormes efforts physiques. Mes joueurs l'ont fait, mais notre adversaire avait la possibilité de faire rentrer des joueurs frais. Nous sommes coincés avec une infirmerie très chargée. Les remplaçants ne pouvaient pas, chez nous, apporter les mêmes qualités". Le bouillant entraîneur a par ailleurs dû quitter le bord du terrain après que le penalty avait été sifflé. "J'ai shooté contre le boarding. Par frustration. Je ne trouve pas que ce soit grave, mais le 4e arbitre visiblement si. Il a estimé que c'était suffisant pour m'exclure du dug-out. Ce sont des détails. Notre défaite est plus importante". (Belga)