Lorsque le groupe F, composé du FC Barcelone, de Dortmund et de l'Inter s'est rempli, la température a grimpé un peu plus dans la Luminus Arena, surtout lorsque le signal du tirage au sort a été perdu. Finalement, le Racing Genk est tombé dans le groupe E en compagnie notamment de Liverpool et de Naples. "C'est un beau tirage. J'ai d'abord pensé au groupe F, qui était intéressant avec ces trois équipes", a débuté Heynen. "Mais je suis aussi heureux avec Liverpool - ils ont un très beau stade - et Naples et Salzbourg sont de chouettes équipes." Heynen a hâte de jouer contre les Belges Divock Origi et Dries Mertens. "C'est chouette, et ce sera chouette également pour eux de jouer contre une équipe belge", a relevé Heynen, qui fera ses débuts en Ligue des champions. "C'est la première fois, car la dernière fois où Genk a atteint la Ligue des champions, j'avais 15 ans, je pense. Nous devons essayer d'obtenir de bons résultats." Le Racing Genk visera une première victoire en phase de poules de la Ligue des champions. Pour y arriver, l'arrière droit du club limbourgeois Joakim Maehle sait comment s'y prendre. "Tout peut arriver. Si nous jouons de manière solide dans notre stade, tout peut arriver. En 2002, Genk a réussi à obtenir un match nul à domicile face au Real Madrid. C'est donc possible aussi d'obtenir des points face à des clubs du top." (Belga)