Genk est très mal entré dans cette rencontre et a été cueilli à froid après deux minutes de jeu seulement sur une frappe croisée d'Oxlade-Chamberlain qui a laissé Gaëtan Coucke de marbre. L'équipe de Felice Mazzu n'a heureusement pas douté. Deux balles en profondeur pour Mbwana Samatta (5e) et Paul Onuachu (8e) ont presque valu l'égalisation et ont boosté la confiance des Limbourgeois. Organisés, ils n'ont laissé que deux occasions aux Reds sur lesquelles Coucke s'est parfaitement interposé (25e et 31e). Offensivement, ils ont progressivement amené plus de danger. A la 26e minute, Genk s'est d'ailleurs montré capable de faire trembler les filets via Samatta mais son but a finalement été annulé pour une position de hors-jeu. Le buteur tanzanien a ensuite manqué le rendez-vous avec le but pour quelques centimètres sur un centre tendu de Junya Ito au deuxième poteau (40e). Les champions de Belgique ont débuté la deuxième période comme ils avaient terminé la première: courageusement. Pourtant, c'est Liverpool qui a marqué grâce à un coup de génie d'Oxlade-Chamberlain, buteur d'un tir de l'extérieur du pied droit dans le plafond (57e). Rassurés, les Reds ont profité du coup de massue pris par Genk pour dérouler. Une jolie combinaison entre Mohamed Salah et Sadio Mané a même permis au Sénégalais de planter un 3e but (77e). Après la montée au jeu de Divock Origi (80e), les Reds ont complété leur festival avec le but du 0-4 signé Mohamed Salah (87e). Genk a néanmoins sauvé l'honneur dans la foulée grâce à Stephen Odey, buteur d'une frappe en pivot (88e). Au classement, Genk est dernier du groupe E avec 1 point. Naples - vainqueur 2-3 contre Salzbourg grâce à un doublé et à un assist de Dries Mertens - est en tête avec 7 points devant Liverpool (6 pts) et Salzbourg (3 pts). Genk se déplacera à Liverpool le 5 novembre prochain pour disputer son 4e match européen. (Belga)