Au c?ur d'Anfield Road et de son ambiance chaleureuse, Liverpool a mis tout en ?uvre pour réaliser cet exploit. Les Reds sont partis pied au plancher pour mettre immédiatement Barcelone en difficulté malgré les absences de deux joueurs clés que sont Mohamed Salah et Roberto Firmino. Après 7 minutes, c'était déjà 1-0 grâce à Divock Origi, promu titulaire. Seuls deux belges avaient marqué à ce stade de la compétition avant lui: Philippe Léonard et Radja Nainggolan. Barcelone n'est pas resté les mains dans les poches et s'est procuré plusieurs occasions de tuer tout suspense mais a laissé passé sa chance. Un mix de maladresse et de nonchalance allié aux arrêts d'Alisson a laissé les Reds dans le match. Liverpool n'a pas paniqué et renvoyé l'assaut à la deuxième période. Ce qui semblait être une tuile - la blessure de Robertson - a changé le cours du match. Georginio Wijnaldum est monté au jeu pour remplacer son équipier et a renversé totalement la situation. En deux minutes, il a repris deux centres parfaits pour faire 2-0 du pied droit (54e) puis 3-0 de la tête (56e). Totalement groggy, le Barca n'a montré aucune réaction et a fini par encaisser un 4e but, symbole de sa passivité affligeante en seconde période. A dix minutes du terme, Alexander-Arnold a botté un corner rapidement et a servi Origi, seul dans le petit rectangle et libre d'envoyer le ballon dans la lucarne (79e). Les dernières poussées désespérées des Blaugrana ne porteront pas leur fruits. Pour la deuxième année consécutive, Barcelone est éliminé de la Ligue des Champions après avoir remporté le match aller avec trois buts d'écarts. L'an dernier, ils avaient en effet battu la Roma 4-1 au Camp Nou en quarts de finale aller avant de s'incliner 3-0 au stadio Olimpico au retour. Le 1er juin à Madrid, Liverpool tentera de conquérir une 6e Ligue des Champions, trophée qui lui échappe depuis 2005. L'autre finaliste sera connu mercredi soir au terme du duel entre l'Ajax Amsterdam et Tottenham. (Belga)

Au c?ur d'Anfield Road et de son ambiance chaleureuse, Liverpool a mis tout en ?uvre pour réaliser cet exploit. Les Reds sont partis pied au plancher pour mettre immédiatement Barcelone en difficulté malgré les absences de deux joueurs clés que sont Mohamed Salah et Roberto Firmino. Après 7 minutes, c'était déjà 1-0 grâce à Divock Origi, promu titulaire. Seuls deux belges avaient marqué à ce stade de la compétition avant lui: Philippe Léonard et Radja Nainggolan. Barcelone n'est pas resté les mains dans les poches et s'est procuré plusieurs occasions de tuer tout suspense mais a laissé passé sa chance. Un mix de maladresse et de nonchalance allié aux arrêts d'Alisson a laissé les Reds dans le match. Liverpool n'a pas paniqué et renvoyé l'assaut à la deuxième période. Ce qui semblait être une tuile - la blessure de Robertson - a changé le cours du match. Georginio Wijnaldum est monté au jeu pour remplacer son équipier et a renversé totalement la situation. En deux minutes, il a repris deux centres parfaits pour faire 2-0 du pied droit (54e) puis 3-0 de la tête (56e). Totalement groggy, le Barca n'a montré aucune réaction et a fini par encaisser un 4e but, symbole de sa passivité affligeante en seconde période. A dix minutes du terme, Alexander-Arnold a botté un corner rapidement et a servi Origi, seul dans le petit rectangle et libre d'envoyer le ballon dans la lucarne (79e). Les dernières poussées désespérées des Blaugrana ne porteront pas leur fruits. Pour la deuxième année consécutive, Barcelone est éliminé de la Ligue des Champions après avoir remporté le match aller avec trois buts d'écarts. L'an dernier, ils avaient en effet battu la Roma 4-1 au Camp Nou en quarts de finale aller avant de s'incliner 3-0 au stadio Olimpico au retour. Le 1er juin à Madrid, Liverpool tentera de conquérir une 6e Ligue des Champions, trophée qui lui échappe depuis 2005. L'autre finaliste sera connu mercredi soir au terme du duel entre l'Ajax Amsterdam et Tottenham. (Belga)