Liverpool a très vite pris les devants: Mohamed Salah a ouvert la marque sur penalty après 1 minute 48 secondes. L'Egyptien des Reds est ainsi devenu le deuxième buteur le plus rapide en finale de C1 après Paolo Maldini (Milan AC) en 2005, qui avait fait trembler les filets au bout de 50 secondes, face à... Liverpool. Pour rappel, le but le plus rapide de toute l'histoire de la C1 fut signé Roy Makaay après 10 secondes et 12 centièmes pour le Bayern Munich contre le Real Madrid en 8e de finale retour de la Ligue des champions 2006-2007. Divock Origi a mis Liverpool définitivement à l'abri en fixant le score à 2-0 à la 87e minute. Le Diable Rouge est devenu samedi le deuxième joueur belge buteur en finale de la C1 après Yannick Carrasco, qui avait marqué avec l'Atlético de Madrid contre le Real en 2016. C'est la 6e fois que Liverpool remporte la C1 après ses succès en 1977, 1978, 1981, 1984 et 2005. Ce succès permet Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, d'en finir avec sa malédiction, puisqu'il a perdu ses trois dernière finales européennes, la dernière il y a un an avec les Reds face au Real Madrid. Tottenham disputait sa première finale de C1. (Belga)