Pep Guardiola : "Nous nous attendions à ce qu'ils envoient de longues balles. Nous savions que le danger pouvait venir de là. Je ne m'attendais pas à ce que nous ayons autant d'occasions. Le seul problème, c'est que nous n'avons pas concrétisé. Nous essaierons encore la semaine prochaine, mais ce ne sera pas facile contre une équipe qui défend si bas. Ce n'est pas parce que nous avons la possession que nous allons gagner tous les matchs. J'espère que nous trouverons le moyen de mettre la balle au fond des filets, ce qui est le plus difficile. Je ne m'inquiète pas de l'état d'esprit des joueurs, je sais qu'ils seront prêts à 100% pour le deuxième match. Chelsea a beaucoup d'expérience. Ils ont joué six demi-finales sur les neuf dernières éditions. Nous avons eu des revers cette année, mais nous y avons fait face. Nous verrons à la fin de l'année si nous gagnons des trophées ou pas, mais en tout cas c'est, pour moi, déjà un succès d'en être là."

Thiago Alcántara : "Je ne pense pas qu'on a vu beaucoup de nouveauté dans le jeu de Chelsea. Ils ont fermé derrière et ont contre-attaqué. Je ne pense pas que ce soit la seule raison de leur succès car en fait, leur plan de jeu nous était bénéfique. Il nous a permis de garder le ballon, dans de bonnes zones, et on s'est créé des occasions. En ce qui concerne le match retour, nous sommes calmes et confiants", a-t-il déclaré sur le site de l'UEFA.

Didier Drogba : "Nous avons tiré les leçons. Nous avons mieux joué qu'il y a trois ans (contre Barcelone, ndlr) car nous n'avons pas pris de but cette fois-ci. Nous sommes contents car c'est un bon résultat. Maintenant nous allons aller là-bas pour essayer de marquer à nouveau et de nous qualifier."

Roberto Di Matteo (entraîneur de Chelsea) : "Ce groupe de joueurs a montré sa détermination et son courage devant une équipe de très haut niveau. C'est toujours du 50-50. Nous avons encore un match retour à l'extérieur à jouer et nous savons que ce sera très difficile. Nous savions qu'il nous faudrait défendre beaucoup et qu'ils allaient avoir la possession la plupart du temps. Il fallait limiter leur menace et saisir notre chance. Didier (Drogba) a marqué un but crucial mais la performance a été collective."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Pep Guardiola : "Nous nous attendions à ce qu'ils envoient de longues balles. Nous savions que le danger pouvait venir de là. Je ne m'attendais pas à ce que nous ayons autant d'occasions. Le seul problème, c'est que nous n'avons pas concrétisé. Nous essaierons encore la semaine prochaine, mais ce ne sera pas facile contre une équipe qui défend si bas. Ce n'est pas parce que nous avons la possession que nous allons gagner tous les matchs. J'espère que nous trouverons le moyen de mettre la balle au fond des filets, ce qui est le plus difficile. Je ne m'inquiète pas de l'état d'esprit des joueurs, je sais qu'ils seront prêts à 100% pour le deuxième match. Chelsea a beaucoup d'expérience. Ils ont joué six demi-finales sur les neuf dernières éditions. Nous avons eu des revers cette année, mais nous y avons fait face. Nous verrons à la fin de l'année si nous gagnons des trophées ou pas, mais en tout cas c'est, pour moi, déjà un succès d'en être là." Thiago Alcántara : "Je ne pense pas qu'on a vu beaucoup de nouveauté dans le jeu de Chelsea. Ils ont fermé derrière et ont contre-attaqué. Je ne pense pas que ce soit la seule raison de leur succès car en fait, leur plan de jeu nous était bénéfique. Il nous a permis de garder le ballon, dans de bonnes zones, et on s'est créé des occasions. En ce qui concerne le match retour, nous sommes calmes et confiants", a-t-il déclaré sur le site de l'UEFA. Didier Drogba : "Nous avons tiré les leçons. Nous avons mieux joué qu'il y a trois ans (contre Barcelone, ndlr) car nous n'avons pas pris de but cette fois-ci. Nous sommes contents car c'est un bon résultat. Maintenant nous allons aller là-bas pour essayer de marquer à nouveau et de nous qualifier." Roberto Di Matteo (entraîneur de Chelsea) : "Ce groupe de joueurs a montré sa détermination et son courage devant une équipe de très haut niveau. C'est toujours du 50-50. Nous avons encore un match retour à l'extérieur à jouer et nous savons que ce sera très difficile. Nous savions qu'il nous faudrait défendre beaucoup et qu'ils allaient avoir la possession la plupart du temps. Il fallait limiter leur menace et saisir notre chance. Didier (Drogba) a marqué un but crucial mais la performance a été collective." Sportfootmagazine.be, avec Belga