Il faudra pour cela aller s'imposer à Amsterdam ce mardi soir (20h30) ou partager l'enjeu avec plus qu'un but inscrit en déplacement. L'accession au barrage, dernier obstacle avant la phase de groupe de la Ligue des Champions, est à ce prix. L'Ajax Amsterdam a clairement fait part de ses ambitions et Erik ten Hag, l'entraîneur ajacide, alignera sa meilleure équipe possible suivant son effectif valide, lui qui n'a pas hésité à faire souffler l'un ou l'autre cadre ce week-end en championnat quitte à concéder un match nul contre Heracles (1-1). "Nous voulons la Ligue des Champions", a clamé ten Hag. Michel Preud'homme n'a pas agit autrement laissant cinq de ses hommes en vue sur le banc à l'entame du duel face au néo-promu du Cercle Bruges, quitte là aussi à concéder le match nul (0-0). Tout le monde devrait être apte côté liégeois, à l'exception de Maxime Lestienne. Comme à l'aller, Kaster Dolberg sera absent côté ajacide alors que Carel Eiting est incertain. "L'Ajax a énormément investi pour devenir champion, mais aussi pour disputer la Ligue des Champions", a rappelé l'entraîneur du Standard en conférence de presse lundi. "C'est presque déjà une finale pour l'Ajax. L'ambiance sera très chaude" Le fait d'avoir remonté un handicap de deux buts pourrait être une bonne chose pour l'entraîneur liégeois. "Cela peut nous apporter de la confiance dans la mesure que nous savons à présent que nous pouvons faire mal à l'Ajax. Si nous sommes dans un bon jour et que eux commencent à douter, pourquoi pas ? Nous allons saisir notre chance. Nous ne sommes pas favoris, je le maintiens, mais tout est possible. Ce n'est pas notre objectif principal, mais je serais bien sûr déçu si nous n'y arrivions pas." Le vainqueur de ce duel entre l'Ajax et le Standard affrontera soit le Dynamo Kiev (Ukr) soit le Slavia Prague (Tch) en barrage, dernier obstacle avant la phase de poules de la Ligue des Champions. Le battu disputera la phase de poules de l'Europa League. (Belga)

Il faudra pour cela aller s'imposer à Amsterdam ce mardi soir (20h30) ou partager l'enjeu avec plus qu'un but inscrit en déplacement. L'accession au barrage, dernier obstacle avant la phase de groupe de la Ligue des Champions, est à ce prix. L'Ajax Amsterdam a clairement fait part de ses ambitions et Erik ten Hag, l'entraîneur ajacide, alignera sa meilleure équipe possible suivant son effectif valide, lui qui n'a pas hésité à faire souffler l'un ou l'autre cadre ce week-end en championnat quitte à concéder un match nul contre Heracles (1-1). "Nous voulons la Ligue des Champions", a clamé ten Hag. Michel Preud'homme n'a pas agit autrement laissant cinq de ses hommes en vue sur le banc à l'entame du duel face au néo-promu du Cercle Bruges, quitte là aussi à concéder le match nul (0-0). Tout le monde devrait être apte côté liégeois, à l'exception de Maxime Lestienne. Comme à l'aller, Kaster Dolberg sera absent côté ajacide alors que Carel Eiting est incertain. "L'Ajax a énormément investi pour devenir champion, mais aussi pour disputer la Ligue des Champions", a rappelé l'entraîneur du Standard en conférence de presse lundi. "C'est presque déjà une finale pour l'Ajax. L'ambiance sera très chaude" Le fait d'avoir remonté un handicap de deux buts pourrait être une bonne chose pour l'entraîneur liégeois. "Cela peut nous apporter de la confiance dans la mesure que nous savons à présent que nous pouvons faire mal à l'Ajax. Si nous sommes dans un bon jour et que eux commencent à douter, pourquoi pas ? Nous allons saisir notre chance. Nous ne sommes pas favoris, je le maintiens, mais tout est possible. Ce n'est pas notre objectif principal, mais je serais bien sûr déçu si nous n'y arrivions pas." Le vainqueur de ce duel entre l'Ajax et le Standard affrontera soit le Dynamo Kiev (Ukr) soit le Slavia Prague (Tch) en barrage, dernier obstacle avant la phase de poules de la Ligue des Champions. Le battu disputera la phase de poules de l'Europa League. (Belga)