Ces dernières semaines, les stars du Real Madrid, Cristiano Ronaldo y compris, n'ont pas évolué au niveau qui est habituellement le leur.

Mais la confiance semble être revenue juste à temps : les Merengue filent vers un 32e titre en Liga, après leur victoire dans le Clasico 1-2 samedi, tandis que plusieurs joueurs-clés reviennent à leur meilleur niveau. Rien de tel avant d'aborder le sprint final de la Ligue des Champions ce mercredi soir face au Bayern Munich, lors de la deuxième demi-finale retour.

Intraitable Casillas

San Iker est la clé-de-voûte du Real, celui qui par ses arrêts de grande classe rassure toute son équipe. Même si ces derniers temps, l'intransigeance du portier espagnol s'est quelque peu effritée. Après les rencontres face à Malaga (1-1) et Villarreal (1-1) notamment, Casillas a dû essuyer un flot de critiques.

De plus, la relation entre le gardien de but et son entraîneur, José Mourinho, pourrait être meilleure, ce qui ne facilite pas le retour de la confiance. Néanmoins, le keeper de la Maison Blanche a prouvé une fois de plus lors du Clasico que dans les grands rendez-vous, on peut compter sur lui.

Professionnel Alonso

La mentalité du milieu récupérateur est exemplaire. Cependant, l'international espagnol commence tout doucement à s'émousser en cette fin de saison, un peu à l'image de la fluidité du jeu madrilène. Xavi Alonso compte, après Ronaldo (2993), le plus de minutes de jeu cette saison avec un total de 2842, rien qu'en Liga.

La longue saison commence à se faire sentir dans le chef d'Alonso notamment par une diminution du nombre de ballons récupérés et par une baisse de la créativité à la construction. Cependant, José Mourinho ne possède pas de substitut naturel à son exemplaire milieu de terrain.

Décisif Özil

Le talentueux Mesut Özil aussi a connu quelques baisses de forme ces derniers mois lors de grands rendez-vous. C'est pourquoi Mourinho a plusieurs fois titularisé Kaka en remplacement de l'international allemand.

Mais au fil des semaines, le Brésilien a éprouvé de plus en plus de difficultés à maintenir un rythme aussi élevé et le Mou a fini par réintégrer Özil dans son onze de base. L'Allemand n'a pas déçu. Lors du Clasico, il a distillé de superbes passes avec bonheur et s'est à nouveau montré décisif.

Sportfootmagazine.be, avec Sportvoetbalmagazine.be

Ces dernières semaines, les stars du Real Madrid, Cristiano Ronaldo y compris, n'ont pas évolué au niveau qui est habituellement le leur. Mais la confiance semble être revenue juste à temps : les Merengue filent vers un 32e titre en Liga, après leur victoire dans le Clasico 1-2 samedi, tandis que plusieurs joueurs-clés reviennent à leur meilleur niveau. Rien de tel avant d'aborder le sprint final de la Ligue des Champions ce mercredi soir face au Bayern Munich, lors de la deuxième demi-finale retour. Intraitable Casillas San Iker est la clé-de-voûte du Real, celui qui par ses arrêts de grande classe rassure toute son équipe. Même si ces derniers temps, l'intransigeance du portier espagnol s'est quelque peu effritée. Après les rencontres face à Malaga (1-1) et Villarreal (1-1) notamment, Casillas a dû essuyer un flot de critiques. De plus, la relation entre le gardien de but et son entraîneur, José Mourinho, pourrait être meilleure, ce qui ne facilite pas le retour de la confiance. Néanmoins, le keeper de la Maison Blanche a prouvé une fois de plus lors du Clasico que dans les grands rendez-vous, on peut compter sur lui. Professionnel Alonso La mentalité du milieu récupérateur est exemplaire. Cependant, l'international espagnol commence tout doucement à s'émousser en cette fin de saison, un peu à l'image de la fluidité du jeu madrilène. Xavi Alonso compte, après Ronaldo (2993), le plus de minutes de jeu cette saison avec un total de 2842, rien qu'en Liga. La longue saison commence à se faire sentir dans le chef d'Alonso notamment par une diminution du nombre de ballons récupérés et par une baisse de la créativité à la construction. Cependant, José Mourinho ne possède pas de substitut naturel à son exemplaire milieu de terrain. Décisif Özil Le talentueux Mesut Özil aussi a connu quelques baisses de forme ces derniers mois lors de grands rendez-vous. C'est pourquoi Mourinho a plusieurs fois titularisé Kaka en remplacement de l'international allemand. Mais au fil des semaines, le Brésilien a éprouvé de plus en plus de difficultés à maintenir un rythme aussi élevé et le Mou a fini par réintégrer Özil dans son onze de base. L'Allemand n'a pas déçu. Lors du Clasico, il a distillé de superbes passes avec bonheur et s'est à nouveau montré décisif. Sportfootmagazine.be, avec Sportvoetbalmagazine.be