"C'était un match compliqué, difficile, l'adversaire faisait un bon pressing haut et cela nous a empêché d'avoir de la continuité dans notre jeu", a analysé Valverde. "Parfois, nous nous sommes trop précipités en attaque au lieu de garder le contrôle. En seconde période, le match a été plus ouvert et nous avons réussi à marquer. C'est là que la Roma a poussé et c'est comme ça qu'est intervenu leur but. Ce n'est pas plus mal d'avoir réussi à marquer le quatrième." Un but, signé Suarez, qui ouvre déjà les portes des demi-finales? "Ah non, pas du tout, je ne me vois pas encore en demi-finale. L'adversaire a démontré avoir une excellente équipe et il nous reste un match à jouer là-bas. Rien n'est fait. Nous ne savons pas ce qui peut arriver au retour, peut-être qu'ils auront plus de précision et nous devons y être préparés", a prévenu Valverde. (Belga)

"C'était un match compliqué, difficile, l'adversaire faisait un bon pressing haut et cela nous a empêché d'avoir de la continuité dans notre jeu", a analysé Valverde. "Parfois, nous nous sommes trop précipités en attaque au lieu de garder le contrôle. En seconde période, le match a été plus ouvert et nous avons réussi à marquer. C'est là que la Roma a poussé et c'est comme ça qu'est intervenu leur but. Ce n'est pas plus mal d'avoir réussi à marquer le quatrième." Un but, signé Suarez, qui ouvre déjà les portes des demi-finales? "Ah non, pas du tout, je ne me vois pas encore en demi-finale. L'adversaire a démontré avoir une excellente équipe et il nous reste un match à jouer là-bas. Rien n'est fait. Nous ne savons pas ce qui peut arriver au retour, peut-être qu'ils auront plus de précision et nous devons y être préparés", a prévenu Valverde. (Belga)