Après une performance de choix contre le Paris Saint-Germain il y a deux semaines, le Club de Bruges espérait poursuivre sur sa lancée et engranger de précieux points dans le très relevé groupe A. Philippe Clement avait choisi d'aligner un onze de base inchangé par rapport au week-end dernier et au match contre le PSG. Les Brugeois allaient néanmoins être cueillis à froid quand Nkunku ouvrait le score dès les premières minutes (1-0, 5e). Sur un contre, la ligne défensive du Club était surprise par une passe venant du flanc gauche de Forsberg, que Nkunku convertissait malgré la déviation de Mignolet. Pas défaits pour autant, les Blauw en Zwart émergeaient via une frappe de De Ketelaere, finalement parti hors jeu (10e), puis un envoi de Vanaken des 11 mètres repoussé par Gulacsi dans la foulée (11e). L'esprit offensif brugeois était ensuite récompensé lorsque De Ketelaere, après un numéro sur la ligne de fond, trouvait en retrait Vanaken qui se faisait un plaisir d'envoyer le ballon au fond des filets (1-1, 22e). Si les échanges étaient équilibrés, c'est Bruges qui prenait ensuite l'avantage à l'issue d'une action collective, grâce à un tir à bout portant de Rits (1-2, 41e) qui réceptionnait une frappe déviée de Vanaken. Avec deux changements à la mi-temps, le RB Leipzig espérait reprendre le contrôle de la partie au retour des vestiaires. L'équilibre n'allait néanmoins pas être bouleversé, et les Allemands ne se montraient que timidement, via une frappe de l'extérieur de la surface de Nkunku (55e), puis avec une partie de billard dans la surface brugeoise qui n'aboutissait pas (64e). La pression se faisait ressentir dans le dernier quart d'heure, après un but de Lang annulé pour hors-jeu (71e). Mignolet s'imposait devant Nkunku dans un duel musclé et discutable mais l'assistance vidéo ne venait pas à la rescousse de Leipzig (78e). Lang manquait ensuite une occasion précieuse de mettre le Club à l'abri, après être parti seul en contre (89e) alors que Bruges pliait sans rompre face aux assauts allemands. Les dernières offensives restaient infructueuses, et les visiteurs pouvaient retourner en Belgique avec les trois points en poche après un match âprement disputé. Au classement, le FC Bruges grimpe à la 2e place, derrière le Paris Saint-Germain. Les deux clubs comptent 4 points, mais le PSG a l'avantage d'une meilleure différence de buts, après s'être imposé 2-0 face à Manchester City. Les Cityzens sont 3e, avec 3 points, devant Leipzig, dernier et toujours à la recherche de son premier point. Le 19 octobre, Bruges recevra Manchester City lors de la 3e journée et le PSG accueillera Leipzig. (Belga)

Après une performance de choix contre le Paris Saint-Germain il y a deux semaines, le Club de Bruges espérait poursuivre sur sa lancée et engranger de précieux points dans le très relevé groupe A. Philippe Clement avait choisi d'aligner un onze de base inchangé par rapport au week-end dernier et au match contre le PSG. Les Brugeois allaient néanmoins être cueillis à froid quand Nkunku ouvrait le score dès les premières minutes (1-0, 5e). Sur un contre, la ligne défensive du Club était surprise par une passe venant du flanc gauche de Forsberg, que Nkunku convertissait malgré la déviation de Mignolet. Pas défaits pour autant, les Blauw en Zwart émergeaient via une frappe de De Ketelaere, finalement parti hors jeu (10e), puis un envoi de Vanaken des 11 mètres repoussé par Gulacsi dans la foulée (11e). L'esprit offensif brugeois était ensuite récompensé lorsque De Ketelaere, après un numéro sur la ligne de fond, trouvait en retrait Vanaken qui se faisait un plaisir d'envoyer le ballon au fond des filets (1-1, 22e). Si les échanges étaient équilibrés, c'est Bruges qui prenait ensuite l'avantage à l'issue d'une action collective, grâce à un tir à bout portant de Rits (1-2, 41e) qui réceptionnait une frappe déviée de Vanaken. Avec deux changements à la mi-temps, le RB Leipzig espérait reprendre le contrôle de la partie au retour des vestiaires. L'équilibre n'allait néanmoins pas être bouleversé, et les Allemands ne se montraient que timidement, via une frappe de l'extérieur de la surface de Nkunku (55e), puis avec une partie de billard dans la surface brugeoise qui n'aboutissait pas (64e). La pression se faisait ressentir dans le dernier quart d'heure, après un but de Lang annulé pour hors-jeu (71e). Mignolet s'imposait devant Nkunku dans un duel musclé et discutable mais l'assistance vidéo ne venait pas à la rescousse de Leipzig (78e). Lang manquait ensuite une occasion précieuse de mettre le Club à l'abri, après être parti seul en contre (89e) alors que Bruges pliait sans rompre face aux assauts allemands. Les dernières offensives restaient infructueuses, et les visiteurs pouvaient retourner en Belgique avec les trois points en poche après un match âprement disputé. Au classement, le FC Bruges grimpe à la 2e place, derrière le Paris Saint-Germain. Les deux clubs comptent 4 points, mais le PSG a l'avantage d'une meilleure différence de buts, après s'être imposé 2-0 face à Manchester City. Les Cityzens sont 3e, avec 3 points, devant Leipzig, dernier et toujours à la recherche de son premier point. Le 19 octobre, Bruges recevra Manchester City lors de la 3e journée et le PSG accueillera Leipzig. (Belga)