Le match a débuté sur les chapeaux de roue avec une reprise de volée d'Erling Haaland passée de peu à côté du goal de Simon Mignolet (2e). Le goleador norvégien a ouvert le score à la 18e. Servi dans la profondeur par Jadon Sancho, Haaland a placé un tir subtil au premier poteau (1-0, 18e). Le Club, sonné mais pas abattu, a réagi dans la foulée. Une belle séquence collective, amorcée par Clinton Mata, s'est ponctuée par un tir de Ruud Vormer à côté du goal défendu par Roman Burki. Juste avant la mi-temps, Eden Balanta, préféré à Mats Rits, a concédé un coup franc à l'entrée du grand rectangle. L'Anglais Sancho a doublé l'avance des Borussen d'un magnifique envoi brossé (2-0, 45e+1). Si la phalange de Lucien Favre a continué à dominer au retour des vestiaires, les Brugeois ont hérité d'une occasion mais Vormer était trop court sur un centre de Charles De Ketelaere (59e). Dans la foulée, Ruud Vormer a remis un ballon en retrait à Mignolet mais Haaland, opportuniste et sur la trajectoire, a inscrit un doublé d'une frappe puissante (3-0, 60e). C'est déjà le 16e but en C1 pour le Norvégien de 20 ans, le tout en 12 rencontres uniquement. Le Borussia, en total contrôle de la rencontre, a profité de la dernière demi-heure pour faire tourner son effectif. Thomas Meunier a notamment cédé sa place à la 73e. Thorgan Hazard a lui disputé toute la rencontre alors qu'Axel Witsel est resté sur le banc. Dans l'autre match du groupe, la Lazio a dominé le Zénith Saint-Pétersbourg (3-1). L'inévitable Ciro Immobile, auteur d'un doublé (3e, 55e s.p.), et Parolo (22e) ont marqué pour les Romains alors que Dzyuba a sauvé l'honneur des Russes (25e). Au classement, le Borussia et la Lazio, avec respectivement 9 et 8 points, ont fait un grand pas en avant vers la qualification pour les huitièmes de finale. Le Club de Bruges est troisième avec 4 points et tentera de valider son ticket pour l'Europa League mercredi prochain contre le Zénith Saint-Pétersbourg, dernier avec une seule unité au compteur. Philippe Clement ne pourra d'ailleurs pas compter sur Mats Rits, suspendu après avoir écopé d'un carton. (Belga)

Le match a débuté sur les chapeaux de roue avec une reprise de volée d'Erling Haaland passée de peu à côté du goal de Simon Mignolet (2e). Le goleador norvégien a ouvert le score à la 18e. Servi dans la profondeur par Jadon Sancho, Haaland a placé un tir subtil au premier poteau (1-0, 18e). Le Club, sonné mais pas abattu, a réagi dans la foulée. Une belle séquence collective, amorcée par Clinton Mata, s'est ponctuée par un tir de Ruud Vormer à côté du goal défendu par Roman Burki. Juste avant la mi-temps, Eden Balanta, préféré à Mats Rits, a concédé un coup franc à l'entrée du grand rectangle. L'Anglais Sancho a doublé l'avance des Borussen d'un magnifique envoi brossé (2-0, 45e+1). Si la phalange de Lucien Favre a continué à dominer au retour des vestiaires, les Brugeois ont hérité d'une occasion mais Vormer était trop court sur un centre de Charles De Ketelaere (59e). Dans la foulée, Ruud Vormer a remis un ballon en retrait à Mignolet mais Haaland, opportuniste et sur la trajectoire, a inscrit un doublé d'une frappe puissante (3-0, 60e). C'est déjà le 16e but en C1 pour le Norvégien de 20 ans, le tout en 12 rencontres uniquement. Le Borussia, en total contrôle de la rencontre, a profité de la dernière demi-heure pour faire tourner son effectif. Thomas Meunier a notamment cédé sa place à la 73e. Thorgan Hazard a lui disputé toute la rencontre alors qu'Axel Witsel est resté sur le banc. Dans l'autre match du groupe, la Lazio a dominé le Zénith Saint-Pétersbourg (3-1). L'inévitable Ciro Immobile, auteur d'un doublé (3e, 55e s.p.), et Parolo (22e) ont marqué pour les Romains alors que Dzyuba a sauvé l'honneur des Russes (25e). Au classement, le Borussia et la Lazio, avec respectivement 9 et 8 points, ont fait un grand pas en avant vers la qualification pour les huitièmes de finale. Le Club de Bruges est troisième avec 4 points et tentera de valider son ticket pour l'Europa League mercredi prochain contre le Zénith Saint-Pétersbourg, dernier avec une seule unité au compteur. Philippe Clement ne pourra d'ailleurs pas compter sur Mats Rits, suspendu après avoir écopé d'un carton. (Belga)