Le 15 septembre, les Brugeois avaient créé la sensation en bousculant le Paris Saint-Germain et ses stars. Les Blauw-Zwart avaient obtenu un partage 1-1 et auraient même pu revendiquer la victoire au terme d'une rencontre parfaitement maitrisée. En confiance après cette prestation, le Club affronte mardi son deuxième adversaire dans le difficile groupe A, Leipzig, vice-champion d'Allemagne. Un adversaire au profil bien différent du PSG: dynamique, rapide, fort en contre-attaque, adepte d'un pressing étouffant. Mais les Brugeois croient à l'exploit. "Tout le monde doit avant tout atteindre son niveau, et certains gars doivent encore élever le leur. Nous essayerons de jouer avec conviction et courage. Nous devrons pouvoir jouer malgré leur pressing. La confiance est là", a indiqué en conférence de presse Philippe Clement, l'entraîneur brugeois. "Nous avons nos qualités et pouvons faire mal à chaque équipe", confirmait Hans Vanaken. "Le danger, chez nous, vient de différents coins. Si tu peux mettre en difficulté une équipe comme le PSG, une des meilleures équipes du monde, alors tu peux le faire contre chaque équipe. Et c'est ce que nous devons faire". Lors de la première journée, Leipzig a été battu 6-3 par Manchester City. Des Cityzens qui se rendront au Parc des Princes pour défier le PSG dans le choc de cette journée. (Belga)

Le 15 septembre, les Brugeois avaient créé la sensation en bousculant le Paris Saint-Germain et ses stars. Les Blauw-Zwart avaient obtenu un partage 1-1 et auraient même pu revendiquer la victoire au terme d'une rencontre parfaitement maitrisée. En confiance après cette prestation, le Club affronte mardi son deuxième adversaire dans le difficile groupe A, Leipzig, vice-champion d'Allemagne. Un adversaire au profil bien différent du PSG: dynamique, rapide, fort en contre-attaque, adepte d'un pressing étouffant. Mais les Brugeois croient à l'exploit. "Tout le monde doit avant tout atteindre son niveau, et certains gars doivent encore élever le leur. Nous essayerons de jouer avec conviction et courage. Nous devrons pouvoir jouer malgré leur pressing. La confiance est là", a indiqué en conférence de presse Philippe Clement, l'entraîneur brugeois. "Nous avons nos qualités et pouvons faire mal à chaque équipe", confirmait Hans Vanaken. "Le danger, chez nous, vient de différents coins. Si tu peux mettre en difficulté une équipe comme le PSG, une des meilleures équipes du monde, alors tu peux le faire contre chaque équipe. Et c'est ce que nous devons faire". Lors de la première journée, Leipzig a été battu 6-3 par Manchester City. Des Cityzens qui se rendront au Parc des Princes pour défier le PSG dans le choc de cette journée. (Belga)