Pour décrocher les premiers points, Ivan Leko a sorti quatre nouveaux noms: Marvelous Nakamba, qui a décroché sa première sélection de la saison, Thibault Vlietinck, Benoît Poulain et Emmanuel Dennis. Thierry Henry espérait que ce déplacement permettrait à son équipe de reprendre confiance. Mais l'entraîneur de Monaco a rapidement fait face à un coup dur: Stevan Jovetic s'est blessé à la cuisse droite et a rapidement quitté le terrain (10e). L'ASM est resté organisé en 3-4-3 avec Djibril Sidibé occupant tout le couloir droit et Chadli le gauche. Le Diable Rouge a d'ailleurs réussi le premier débordement des Assémistes mais son centre a été détourné par Poulain dans les mains de Karlo Letica (5e). Bruges a pris le contrôle du jeu tout en commettant de nombreuses fautes à la construction. Les maladresses techniques étaient dans les deux camps à l'image d'une volée des 25 mètres de Tielemans nettement à côté (18e). Toutefois, les Monégasques ont tiré le maximum de profit de leur première occasion: sur un contre, Aleksandr Golovin a donné le ballon à Sylla dont le tir croisé a fait mouche (32e, 0-1). Confiant, l'ASM a pris plus de risques offensifs et le jeune attaquant français, 18 ans, a loupé l'occasion de doubler l'avance (38e). Sur l'action suivante, sur un centre de Hans Vanaken, Wesley a sauté plus haut que Kamil Glik et a trompé Loïc Badiashile (39e, 1-1). A la reprise, Monaco avait beau bloquer les couloirs, le Club parvenait à s'infiltrer. Sur un centre en retrait Vanaken a talonné pour Ruud Vormer qui, idéalement placé, a envoyé le ballon au-dessus de la barre (61e). La deuxième période était à sens unique en faveur de Bruges, qui a encore manqué un occasion par Wesley (70e). Bien que Monaco ait continué à défendre en bloc très bas, Letica a dû repousser des deux mains une volée puissante de Golovin (71e). Le moment était venu pour les Principautaires de jouer la montre et ils ont tenu le coup notamment grâce à la "complicité" de Lois Openda, qui a mis le ballon de la tête à côté alors qu'il était seul dans les six mètres (90e+2). (Belga)

Pour décrocher les premiers points, Ivan Leko a sorti quatre nouveaux noms: Marvelous Nakamba, qui a décroché sa première sélection de la saison, Thibault Vlietinck, Benoît Poulain et Emmanuel Dennis. Thierry Henry espérait que ce déplacement permettrait à son équipe de reprendre confiance. Mais l'entraîneur de Monaco a rapidement fait face à un coup dur: Stevan Jovetic s'est blessé à la cuisse droite et a rapidement quitté le terrain (10e). L'ASM est resté organisé en 3-4-3 avec Djibril Sidibé occupant tout le couloir droit et Chadli le gauche. Le Diable Rouge a d'ailleurs réussi le premier débordement des Assémistes mais son centre a été détourné par Poulain dans les mains de Karlo Letica (5e). Bruges a pris le contrôle du jeu tout en commettant de nombreuses fautes à la construction. Les maladresses techniques étaient dans les deux camps à l'image d'une volée des 25 mètres de Tielemans nettement à côté (18e). Toutefois, les Monégasques ont tiré le maximum de profit de leur première occasion: sur un contre, Aleksandr Golovin a donné le ballon à Sylla dont le tir croisé a fait mouche (32e, 0-1). Confiant, l'ASM a pris plus de risques offensifs et le jeune attaquant français, 18 ans, a loupé l'occasion de doubler l'avance (38e). Sur l'action suivante, sur un centre de Hans Vanaken, Wesley a sauté plus haut que Kamil Glik et a trompé Loïc Badiashile (39e, 1-1). A la reprise, Monaco avait beau bloquer les couloirs, le Club parvenait à s'infiltrer. Sur un centre en retrait Vanaken a talonné pour Ruud Vormer qui, idéalement placé, a envoyé le ballon au-dessus de la barre (61e). La deuxième période était à sens unique en faveur de Bruges, qui a encore manqué un occasion par Wesley (70e). Bien que Monaco ait continué à défendre en bloc très bas, Letica a dû repousser des deux mains une volée puissante de Golovin (71e). Le moment était venu pour les Principautaires de jouer la montre et ils ont tenu le coup notamment grâce à la "complicité" de Lois Openda, qui a mis le ballon de la tête à côté alors qu'il était seul dans les six mètres (90e+2). (Belga)