Les Autrichiens représentent pour les Brugeois le dernier obstacle sur la route de la lucrative phase de poules de la Ligue des Champions. Au tour précédent, les blauw-zwart se sont joués du Dynamo Kiev, sur papier un adversaire plus difficile que le LASK, qui évoluait encore en deuxième division il y a trois ans. Dirigés par Valérien Ismaël, les Autrichiens ont cependant éliminé au tour précédent le FC Bâle et impressionné l'entraîneur brugeois Philippe Clement par leur 'drive' et leur esprit de groupe. Emmanuel Pogatetz, 36 ans, apporte son expérience en défense, où il évolue aux côtés du capitaine Gernot Trauner, un international autrichien. Devant, l'équipe s'appuie sur un trio formé par Thoms Goiginger, Klauss et Samuel Tetteh. Le Club s'est rendu en Autriche sans Brandon Mechele, sorti blessé au genou contre Eupen vendredi. Simon Deli est lui de retour dans la sélection. Jelle Vossen est resté en Belgique aux côtés de son épouse, sur le point d'accoucher. Percy Tau, exclu à Kiev, est suspendu. Bruges espère rejoindre le Racing Genk, qualifié d'office en tant que champion de Belgique, en phase de groupes de la C1. La Belgique n'a plus connu deux représentants dans la plus prestigieuse compétition européenne de clubs depuis 2005-2006, avec Bruges et Anderlecht. La rencontre sera arbitrée par le Polonais Symon Marciniak. Le match retour est programmé mercredi prochain au stade Jan Breydel. (Belga)