La première mi-temps voyait les deux équipes porter le danger dans le camp adverse, mais se terminer sans but. Neymar butait par deux fois sur le gardien bavarois Manuel Neuer (18e) alors qu'à l'autre bout du terrain, Lewandowski voyait sa frappe en pivot repoussée par le poteau parisien (22e) puis sa tête à bout portant stoppée par le portier Keylor Navas (31e), un temps incertain mais finalement titularisé par Thomas Tuchel. Le Bayern ouvrait le score à la 59e minute par Kingsley Coman. Le Français ponctuait victorieusement une jolie action collective des Bavarois pour porter le Bayern aux commandes (1-0). Ce but, le 500e du Bayern en C1, vaut de l'or puisqu'il permet au 'Rekordmeister' d'être sacré champion d'Europe pour la sixième fois de son histoire, après 1974, 1975, 1976, 2001 et 2013. Le Bayern devient ainsi, à égalité avec Liverpool, le troisième club au palmarès de la C1 derrière le Real Madrid (13 titres) et l'AC Milan (7). Le PSG disputait pour sa part sa première finale de Ligue des champions. Le palmarès européen du club parisien reste bloqué à une Coupe des Coupes remportée en 1996 à Bruxelles, tandis que Marseille, vainqueur de la C1 en 1993, reste pour un an au moins le seul club français champion d'Europe. Coronavirus oblige, cette Ligue des champions s'est terminée par un Final 8 inédit au Portugal, où les matches étaient joués à huis clos sur une seule manche sur terrain neutre. (Belga)

La première mi-temps voyait les deux équipes porter le danger dans le camp adverse, mais se terminer sans but. Neymar butait par deux fois sur le gardien bavarois Manuel Neuer (18e) alors qu'à l'autre bout du terrain, Lewandowski voyait sa frappe en pivot repoussée par le poteau parisien (22e) puis sa tête à bout portant stoppée par le portier Keylor Navas (31e), un temps incertain mais finalement titularisé par Thomas Tuchel. Le Bayern ouvrait le score à la 59e minute par Kingsley Coman. Le Français ponctuait victorieusement une jolie action collective des Bavarois pour porter le Bayern aux commandes (1-0). Ce but, le 500e du Bayern en C1, vaut de l'or puisqu'il permet au 'Rekordmeister' d'être sacré champion d'Europe pour la sixième fois de son histoire, après 1974, 1975, 1976, 2001 et 2013. Le Bayern devient ainsi, à égalité avec Liverpool, le troisième club au palmarès de la C1 derrière le Real Madrid (13 titres) et l'AC Milan (7). Le PSG disputait pour sa part sa première finale de Ligue des champions. Le palmarès européen du club parisien reste bloqué à une Coupe des Coupes remportée en 1996 à Bruxelles, tandis que Marseille, vainqueur de la C1 en 1993, reste pour un an au moins le seul club français champion d'Europe. Coronavirus oblige, cette Ligue des champions s'est terminée par un Final 8 inédit au Portugal, où les matches étaient joués à huis clos sur une seule manche sur terrain neutre. (Belga)