"Il y a eu de bons moments. Le début a été excellent mais je ne sais pas pourquoi, on s'est mis à perdre beaucoup de ballons faciles et c'est ce qu'il y a de plus difficile à défendre", a dit le coach des Reds. "Ça a duré tout le reste de la première période. Les quatre buts étaient fantastiques, on aurait pu en marquer plus mais on a fait le boulot. Les années précédentes on n'aurait peut-être fait qu'un nul ou même perdu, mais tout va bien. Je n'ai pas beaucoup apprécié ce match, mais j'apprécie beaucoup le résultat". Genk a joué une bonne première mi-temps, était d'avis le coach Klopp, "et nous avons eu des moments très difficiles. Après la pause, suite au second but d'Oxlade-Chamberlain, il en était fini de Genk. Nous avons encore marqué un 3e et 4e, et il restait encore de l'espace". Le coach des Limbourgeois Felice Mazzu a surpris en mettant Paul Onuachu à l'avant-poste. "Je ne m'y attendais vraiment pas en effet", a déclaré Klopp, qui s'est dit embêté d'avoir un jeune et grand joueur à l'avant, soit "un autre type que Ianis Hagi, auquel nous nous attendions". "Ce fut un geste intelligent de Mazzu. Onuachu a pu peser de tout son poids dans le match (...) sans toutefois avoir de conséquence sur le résultat", a estimé l'entraîneur de Liverpool. (Belga)