Deuxième avant cette ultime journée, le FC Barcelone était en ballotage défavorable avec un déplacement au Bayern Munich pendant que Benfica et Jan Vertonghen accueillaient le Dynamo Kiev, dernier et déjà éliminé. Malheureusement pour l'ancien club de Lionel Messi, la logique a été respectée dans les deux rencontres, le Barça mordant la poussière en Bavière 3-0 par Muller (34e, 1-0), Sane (43e, 2-0) et Musiala (3-0), pendant que les Ukrainiens subissaient la loi des Lisboètes grâce à des buts de Yaremchuk (16e, 1-0) et Gilberto (22e, 2-0). Le Barça se retrouve reversé en Europa League après un échec en phase de poules, une mésaventure que les Blaugrana n'avaient plus connue depuis la saison 2000-2001 ! La dernière fois, c'était au début du millénaire, lors de la saison 2000-2001: les Catalans avaient fini 3e du groupe H derrière l'AC Milan et Leeds. Au classement, le Bayern a été souverain avec 18 points sur 18, suivi par Benfica, 8 points. Le Barça, 7 unités, termine troisième et le Dynamo Kiev ferme la marche avec un seul petit point. Dans le groupe F, déjà qualifié et assuré de la première place, Manchester United a partagé l'enjeu 1-1 contre les Young Boys de Berne. Rapidement aux commandes par Greenwood (9e, 1-0), les Mancuniens ont été rejoints peu de temps avant la mi-temps par une réalisation de Rieder (42, 1-1). Il faudra attendre pour connaître le dénouement de ce groupe puisque l'autre rencontre entre l'Atalanta Bergame et Villarreal a été reportée à jeudi à cause de la neige. Villarreal occupait la deuxième place avec 7 points et l'Atalanta suivait à une longueur avant leur duel. Avant cette dernière rencontre, Manchester United occupe la première place avec 11 unités et les Young Boys ferment la marche avec 5 points. Au sein du groupe G, Wolfsburg pouvait compter sur le retour de son gardien et capitaine, Koen Casteels. Le portier était absent depuis le 22 novembre et un contrôle positif au coronavirus. Les Loups alignaient également contre Lille deux autres Belges: Sebastiaan Bornauw et Aster Vranckx. Dodi Lukebakio est rentré à la mi-temps. Malgré sa colonie du Plat Pays, Wolfsburg s'est incliné 1-3 contre le LOSC. Burak Yilmaz (11e, 0-1), Jonathan David (72e, 0-2) et Angel Gomes (78e, 0-3) ont alimenté le marquoir pour les Dogues. Wolfsburg a sauvé l'honneur par l'entremise de Steffen (89e, 1-3). Avec cette défaite, le VfL est éliminé de toute compétition européenne, contrairement au champion de France, avec Amadou Onana un quart d'heure, qui a assuré sa première place avec 11 points. Les Français devancent d'une longueur les Autrichiens de Salzbourg, vainqueurs de Séville 1-0 via une réalisation d'Okafor (50e, 1-0). Les Espagnols, 6 unités, terminent 3e et retrouveront l'Europa League, leur compétition fétiche. Wolfsburg termine lanterne rouge avec 5 points. (Belga)

Deuxième avant cette ultime journée, le FC Barcelone était en ballotage défavorable avec un déplacement au Bayern Munich pendant que Benfica et Jan Vertonghen accueillaient le Dynamo Kiev, dernier et déjà éliminé. Malheureusement pour l'ancien club de Lionel Messi, la logique a été respectée dans les deux rencontres, le Barça mordant la poussière en Bavière 3-0 par Muller (34e, 1-0), Sane (43e, 2-0) et Musiala (3-0), pendant que les Ukrainiens subissaient la loi des Lisboètes grâce à des buts de Yaremchuk (16e, 1-0) et Gilberto (22e, 2-0). Le Barça se retrouve reversé en Europa League après un échec en phase de poules, une mésaventure que les Blaugrana n'avaient plus connue depuis la saison 2000-2001 ! La dernière fois, c'était au début du millénaire, lors de la saison 2000-2001: les Catalans avaient fini 3e du groupe H derrière l'AC Milan et Leeds. Au classement, le Bayern a été souverain avec 18 points sur 18, suivi par Benfica, 8 points. Le Barça, 7 unités, termine troisième et le Dynamo Kiev ferme la marche avec un seul petit point. Dans le groupe F, déjà qualifié et assuré de la première place, Manchester United a partagé l'enjeu 1-1 contre les Young Boys de Berne. Rapidement aux commandes par Greenwood (9e, 1-0), les Mancuniens ont été rejoints peu de temps avant la mi-temps par une réalisation de Rieder (42, 1-1). Il faudra attendre pour connaître le dénouement de ce groupe puisque l'autre rencontre entre l'Atalanta Bergame et Villarreal a été reportée à jeudi à cause de la neige. Villarreal occupait la deuxième place avec 7 points et l'Atalanta suivait à une longueur avant leur duel. Avant cette dernière rencontre, Manchester United occupe la première place avec 11 unités et les Young Boys ferment la marche avec 5 points. Au sein du groupe G, Wolfsburg pouvait compter sur le retour de son gardien et capitaine, Koen Casteels. Le portier était absent depuis le 22 novembre et un contrôle positif au coronavirus. Les Loups alignaient également contre Lille deux autres Belges: Sebastiaan Bornauw et Aster Vranckx. Dodi Lukebakio est rentré à la mi-temps. Malgré sa colonie du Plat Pays, Wolfsburg s'est incliné 1-3 contre le LOSC. Burak Yilmaz (11e, 0-1), Jonathan David (72e, 0-2) et Angel Gomes (78e, 0-3) ont alimenté le marquoir pour les Dogues. Wolfsburg a sauvé l'honneur par l'entremise de Steffen (89e, 1-3). Avec cette défaite, le VfL est éliminé de toute compétition européenne, contrairement au champion de France, avec Amadou Onana un quart d'heure, qui a assuré sa première place avec 11 points. Les Français devancent d'une longueur les Autrichiens de Salzbourg, vainqueurs de Séville 1-0 via une réalisation d'Okafor (50e, 1-0). Les Espagnols, 6 unités, terminent 3e et retrouveront l'Europa League, leur compétition fétiche. Wolfsburg termine lanterne rouge avec 5 points. (Belga)