Pour Ivan Leko, son équipe peut ainsi "quitter la Ligue des Champions avec la tête haute. Nous avons joué de façon bien organisée et nous avons eu l'occasion de marquer. En deuxième mi-temps, l'entrée au jeu de Peres nous a octroyé la meilleure chance de but", a commenté l'entraîneur croate du Club brugeois. "C'est vrai que l'Atletico a été dangereux les vingt premières minutes. Il voulait finir premier du groupe parce que être en tête ou 2e de la poule, cela fait une énorme différence pour le tirage. Nous faisons trois matches nuls, mais ici la grosse occasion de Peres, celle d'Opando contre Monaco, aurait pu nous permettre encore de faire mieux. Et il y a cet auto-goal contre Dortmund tout à la fin. Mais ça c'est le football", a ajouté encore Ivan Leko qui n'avait pas hésité à lancer dans son onze de départ deux jeunes de 18 ans, Loïs Openda et Cyril Ngonge "depuis deux semaines avec nous". Le Club Bruges saura lundi contre qui il jouera en 8es de finale. "Je voudrais bien Chelsea ou Arsenal. Mais de toute façon on doit être fier déjà de notre campagne. Nous avons aligné quatre matches de suite sans défaite et finit avec 6 points sur 18. Et pour moi aussi, c'est une fantastique expérience d'avoir pu coacher contre Favre, Simeone ou Henry", a commenté encore Ivan Leko. Diego Siméone, l'entraîneur de l'Atletico, reconnaissait aussi les mérites brugeois. "C'est une très bonne équipe, ils ont bien manoeuvré déjà contre Dortmund et contre nous, ils ont joué deux très bonnes parties", a reconnu l'Argentin. Nous avons vraiment bien joué en première période. Il a juste manqué un but. La deuxième mi-temps était plus partagée. Nous voulions terminer premiers de la poule, ce n'est malheureusement pas le cas. Nous n'avons pas été assez bon pour ça, mais je suis content de pouvoir disputer les 8es de finale de cette Ligue des Champions." (Belga)

Pour Ivan Leko, son équipe peut ainsi "quitter la Ligue des Champions avec la tête haute. Nous avons joué de façon bien organisée et nous avons eu l'occasion de marquer. En deuxième mi-temps, l'entrée au jeu de Peres nous a octroyé la meilleure chance de but", a commenté l'entraîneur croate du Club brugeois. "C'est vrai que l'Atletico a été dangereux les vingt premières minutes. Il voulait finir premier du groupe parce que être en tête ou 2e de la poule, cela fait une énorme différence pour le tirage. Nous faisons trois matches nuls, mais ici la grosse occasion de Peres, celle d'Opando contre Monaco, aurait pu nous permettre encore de faire mieux. Et il y a cet auto-goal contre Dortmund tout à la fin. Mais ça c'est le football", a ajouté encore Ivan Leko qui n'avait pas hésité à lancer dans son onze de départ deux jeunes de 18 ans, Loïs Openda et Cyril Ngonge "depuis deux semaines avec nous". Le Club Bruges saura lundi contre qui il jouera en 8es de finale. "Je voudrais bien Chelsea ou Arsenal. Mais de toute façon on doit être fier déjà de notre campagne. Nous avons aligné quatre matches de suite sans défaite et finit avec 6 points sur 18. Et pour moi aussi, c'est une fantastique expérience d'avoir pu coacher contre Favre, Simeone ou Henry", a commenté encore Ivan Leko. Diego Siméone, l'entraîneur de l'Atletico, reconnaissait aussi les mérites brugeois. "C'est une très bonne équipe, ils ont bien manoeuvré déjà contre Dortmund et contre nous, ils ont joué deux très bonnes parties", a reconnu l'Argentin. Nous avons vraiment bien joué en première période. Il a juste manqué un but. La deuxième mi-temps était plus partagée. Nous voulions terminer premiers de la poule, ce n'est malheureusement pas le cas. Nous n'avons pas été assez bon pour ça, mais je suis content de pouvoir disputer les 8es de finale de cette Ligue des Champions." (Belga)