Après l'ouverture du score de Buyuk en début de match, Bruges a dû attendre les arrêts de jeu pour égaliser après avoir manqué plusieurs occasions en deuxième période. "Si une équipe méritait de gagner, c'était nous", a commenté Hans Vanaken. "Après l'ouverture du score, nous avons tout donné pour aller chercher ce but égalisateur. Nous avons eu de nombreuses occasions, surtout en fin de match. C'est magnifique d'avoir pu égaliser dans les arrêts de jeu." Un but qui permet surtout aux Brugeois de conserver leur troisième place avant la dernière journée qui les verra recevoir le Real Madrid pendant que Galatasaray ira au PSG. "C'était le principal objectif de ce match et l'égalisation est synonyme de libération. C'est dommage, car avec une victoire, nous aurions encore pu jouer pour la deuxième place. Mais nous devons être contents avec ce point. À neuf, nous avons tout donné pour le garder et nous nous sommes battus les uns pour les autres." (Belga)