C'est la troisième fois que la phase de poules de la Ligue des champions. Les deux premières fois, lors des saisons 2002-2003 et 2011-2012, les Limbourgeois s'étaient classés 4e et derniers de leur groupe (derrière le Real Madrid, l'AS Rome et l'AEK Athènes la première fois, derrière Chelsea, Valence et le Bayer Leverkusen la seconde fois). Salzbourg, sacré champion d'Autriche la saison dernière pour la sixième année de suite, est sans doute le principal adversaire de Genk dans ce groupe E. Les deux équipes devraient se disputer la troisième place, synonyme de repêchages en 16e de finale de l'Europa League. Sacré champion de Belgique la saison dernière, Genk a été directement versé en phase de poules de la C1. Mais le club limbourgeois est à la traîne en championnat. Battu 2-1 par Charleroi vendredi, dans le match du retour de Felice Mazzu au Mambourg, Genk, toujours en quête de son premier succès en C1, pointe au 9e rang de la Jupiler Pro League avec 10 points en sept matches, affichant un bilan de trois victoires, un nul et trois défaites. Demi-finaliste de l'Europa League en 2018, Salzbourg, qui avait éliminé le FC Bruges en 16e de finale de l'Europa League la saison dernière, est de son côté en tête du championnat autrichien avec 21 points sur 21. Le Racing Genk et le RB Salzbourg ne se sont jamais affrontés. Pour la première fois depuis la saison 2005-2006, il y aura deux clubs belges en phases de poules de la C1. Le FC Bruges, vice-champion de Belgique, débutera de son côte mercredi à domicile face à Galatasaray. Les six journées de la phase de poules se dérouleront entre le 17 septembre et le 11 décembre. Les deux premiers des huit groupes de quatre rejoindront les huitièmes de finale joués en février 2020 et dont le tirage au sort est programmé le 16 décembre. Les troisièmes classés seront envoyés en seizièmes de finale de l'Europa League. Les quatrièmes seront éliminés. La finale se jouera le 30 mai 2020 au stade olympique Atatürk d'Istanbul, en Turquie. (Belga)