Genk a pris son seul point dans la compétition face à Naples. Les Limbourgeois, encore entraînés par Felice Mazzu, avaient partagé l'enjeu 0-0 face à l'équipe de Dries Mertens le 2 octobre dernier, lors de la 3e journée. Mazzu a depuis été limogé et remplacé par l'Allemand Hannes Wolf, qui a salué le premier succès de son équipe depuis qu'elle est sous ses ordres le week-end dernier au Cercle Bruges (1-2). S'ils n'ont mathématiquement plus rien à espérer de leur voyage en Italie, les Genkois espèrent toutefois ne pas revenir les valises vides. "En Ligue des Champions, on joue toujours avec l'objectif de prendre des points", a déclaré Hannes Wolf lundi lors de la traditionnelle conférence de presse de veille de match. Naples connaît une saison compliquée, avec une 7e place en Serie A et un conflit ouvert entre les joueurs et le président Audelio De Laurentiis. Une qualification est indispensable aux hommes de Carlo Ancelotti s'ils veulent espérer remonter la pente. . (Belga)

Genk a pris son seul point dans la compétition face à Naples. Les Limbourgeois, encore entraînés par Felice Mazzu, avaient partagé l'enjeu 0-0 face à l'équipe de Dries Mertens le 2 octobre dernier, lors de la 3e journée. Mazzu a depuis été limogé et remplacé par l'Allemand Hannes Wolf, qui a salué le premier succès de son équipe depuis qu'elle est sous ses ordres le week-end dernier au Cercle Bruges (1-2). S'ils n'ont mathématiquement plus rien à espérer de leur voyage en Italie, les Genkois espèrent toutefois ne pas revenir les valises vides. "En Ligue des Champions, on joue toujours avec l'objectif de prendre des points", a déclaré Hannes Wolf lundi lors de la traditionnelle conférence de presse de veille de match. Naples connaît une saison compliquée, avec une 7e place en Serie A et un conflit ouvert entre les joueurs et le président Audelio De Laurentiis. Une qualification est indispensable aux hommes de Carlo Ancelotti s'ils veulent espérer remonter la pente. . (Belga)