Dans sa carrière, Buffon a gagné sept championnats d'Italie, trois coupes nationales, la Coupe de l'UEFA 1999 (avec Parme) et la Coupe du monde 2006. Mais, malgré deux finales (2003 et 2015), la Ligue des Champions lui échappe toujours. Capitaine de la Juventus, il rêve de brandir enfin la Coupe aux grandes oreilles. "Ce serait comme une récompense que l'on obtient à la fin d'un parcours difficile qu'il faut arpenter avec courage et détermination, avec un travail de tous les instants", confie le gardien. Avant de penser à la finale de Cardiff, la Juventus doit terminer le travail contre Monaco, battu 0-2 à l'aller. Une équipe pour laquelle Buffon a beaucoup de respect. "Elle pratique un jeu positif, plein d'énergie, pétillant et avec des joueurs d'expérience. On sait que si l'on veut disputer une nouvelle finale, il va falloir franchir cet obstacle." Pour son 150e match européen, Buffon aura face lui l'une des révélations de la saison, le jeune Kylian Mbappé. "Il est né en décembre 1998. Je jouais déjà la Coupe du monde en France à l'époque!", rappelle le gardien. Buffon a débuté en Serie A avec Parme en 1995. Il a disputé récemment le 1.000e match de sa carrière. "C'est bien de vivre une longue carrière: rencontrer des jeunes qui n'étaient pas nés quand tu jouais déjà. L'autre jour, je pensais que j'ai duré sur trois générations. Lorsque j'ai commencé à jouer, j'ai évolué avec des joueurs qui étaient nés dans les années 1950 et 1960. Et je vais terminer avec des joueurs qui sont nés dans les années 2000. Ça fait une longue période. Mais c'est bien de savoir que je joue avec les futurs Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Neymar. Dans dix ans, je serai à la retraite depuis longtemps, ils seront des super stars et je me rappellerai de leur début de carrière." (Belga)

Dans sa carrière, Buffon a gagné sept championnats d'Italie, trois coupes nationales, la Coupe de l'UEFA 1999 (avec Parme) et la Coupe du monde 2006. Mais, malgré deux finales (2003 et 2015), la Ligue des Champions lui échappe toujours. Capitaine de la Juventus, il rêve de brandir enfin la Coupe aux grandes oreilles. "Ce serait comme une récompense que l'on obtient à la fin d'un parcours difficile qu'il faut arpenter avec courage et détermination, avec un travail de tous les instants", confie le gardien. Avant de penser à la finale de Cardiff, la Juventus doit terminer le travail contre Monaco, battu 0-2 à l'aller. Une équipe pour laquelle Buffon a beaucoup de respect. "Elle pratique un jeu positif, plein d'énergie, pétillant et avec des joueurs d'expérience. On sait que si l'on veut disputer une nouvelle finale, il va falloir franchir cet obstacle." Pour son 150e match européen, Buffon aura face lui l'une des révélations de la saison, le jeune Kylian Mbappé. "Il est né en décembre 1998. Je jouais déjà la Coupe du monde en France à l'époque!", rappelle le gardien. Buffon a débuté en Serie A avec Parme en 1995. Il a disputé récemment le 1.000e match de sa carrière. "C'est bien de vivre une longue carrière: rencontrer des jeunes qui n'étaient pas nés quand tu jouais déjà. L'autre jour, je pensais que j'ai duré sur trois générations. Lorsque j'ai commencé à jouer, j'ai évolué avec des joueurs qui étaient nés dans les années 1950 et 1960. Et je vais terminer avec des joueurs qui sont nés dans les années 2000. Ça fait une longue période. Mais c'est bien de savoir que je joue avec les futurs Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Neymar. Dans dix ans, je serai à la retraite depuis longtemps, ils seront des super stars et je me rappellerai de leur début de carrière." (Belga)