"Le Club a beaucoup de qualités et était très dangereux, on l'a tous vu. Ce n'est qu'après l'heure de jeu que nous nous sommes améliorés. Nous n'avons pas pris de but et nous en sommes heureux. Nous avons du respect pour cet adversaire", a reconnu l'entraîneur du Galatasaray mercredi soir après le match au stade Jan Breydel. Galatasaray a eu une grosse occasion avant la pause avec Ryan Babel, qui s'est présenté devant Simon Mignolet mais le gardien brugeois a sauvé son équipe. "Babel est toujours important pour nous. Mais il aurait aussi pu tomber et provoquer un carton rouge." Fernando Muslera a également sauvé le Gala à plusieurs reprises. Mission accomplie pour Galatasaray: avec ce partage, le champion de Turquie fait une bonne affaire dans la lutte pour la troisième place, le Real Madrid et le PSG étant hors catégorie dans ce groupe A. Le Club doit s'attendre à une nouvelle course poursuite difficile en phase de poules. (Belga)