"Nous étions prêts pour le match", a expliqué Moors. "J'avais mis le focus sur une défense forte tout au long du match. Cette défense était au point, mais offensivement nous avons connu des moments difficiles. Je pense que l'absence de Kendrick Perry (joueur vedette de Nizhny Novgorod, ndlr) a joué un rôle pour nous aussi. Mes joueurs ont manqué ce défi supplémentaire. C'est pourquoi je ne peux pas dire que nous avons très bien joué. Mais c'était suffisant pour la qualification, et c'est ce qui compte. La qualification pour le Final Four est fantastique pour ce noyau et pour tout le club. Des semaines difficiles vont arriver sur le plan physique, mais nous devons pouvoir le faire. C'est une histoire de deux ans de travail, et tout arrive cette année. C'est fantastique." Hans Vanwijn a été l'un des principaux artisans de la qualification avec ses 10 points. "Nous savions que ce serait un duel très physique et nous étions prêts pour cela. Nous avons tout fait pour gagner, mais peu marqué. Malgré l'absence de Perry, ils étaient très solides. Je trouve que nous avons disputé une très bonne rencontre. Surtout défensivement, nous étions très forts. Offensivement, nous n'étions peut-être pas toujours au rendez-vous, mais cela suffisait. C'est le principal." (Belga)