Battu lors de la première manche en Bosnie et victorieux au retour à domicile, Ostende est allé chercher sa qualification au bout du suspense dans un match à rebondissements. Bien en jambes, ce sont les locaux qui prenaient les commandes de la rencontre (17-7) mais les hommes de Dario Gjergja limitaient la casse à la pause (43-39) grâce à Levi Randolph (22 points). Au retour des vestiaires, Igokea repartait de plus belle pour mener de onze unités à 5 minutes de la fin de la rencontre (73-62). Moment choisi par les Côtiers, emmenés par un Phil Booth en feu (24 points dont 5x3) pour placer un cinglant 0-18, repasser en tête et finalement filer vers une victoire au bout du suspense (77-83). Grâce à ce succès, Ostende se qualifie pour le 2e tour de la compétition. Les Ostendais sont reversés dans la poule K en compagnie des Espagnols de l'Unicaja Malga, des Roumains de Cluj et du vainqueur du play-in entre les Israéliens de l'Hapoel Jérusalem (avec Retin Obasohan) et les Ukrainiens de Prometey. (Belga)

Battu lors de la première manche en Bosnie et victorieux au retour à domicile, Ostende est allé chercher sa qualification au bout du suspense dans un match à rebondissements. Bien en jambes, ce sont les locaux qui prenaient les commandes de la rencontre (17-7) mais les hommes de Dario Gjergja limitaient la casse à la pause (43-39) grâce à Levi Randolph (22 points). Au retour des vestiaires, Igokea repartait de plus belle pour mener de onze unités à 5 minutes de la fin de la rencontre (73-62). Moment choisi par les Côtiers, emmenés par un Phil Booth en feu (24 points dont 5x3) pour placer un cinglant 0-18, repasser en tête et finalement filer vers une victoire au bout du suspense (77-83). Grâce à ce succès, Ostende se qualifie pour le 2e tour de la compétition. Les Ostendais sont reversés dans la poule K en compagnie des Espagnols de l'Unicaja Malga, des Roumains de Cluj et du vainqueur du play-in entre les Israéliens de l'Hapoel Jérusalem (avec Retin Obasohan) et les Ukrainiens de Prometey. (Belga)