Rarement inquiétés en première période, les Anversois ont contrôlé leur adversaire dijonnais en dictant le rythme d'un premier quart-temps largement maîtrisé et conclu sur le score de 22-10. Dans la continuité de leur entame de match, les Giants ont enfoncé le clou avant le repos en regagnant les vestiaires avec un avantage de 16 points (36-20). Alors qu'elle avait tout en main pour finir cette rencontre en roue libre, la formation de Roel Moors s'est fait peur en deuxième période. Si les Anversois ont réussi à limiter la casse durant le troisième quart (18-19), ils se sont ensuite effondrés dans les dix dernières minutes en encaissant un 13-24. Un sursaut d'orgueil français toutefois insuffisant puisque les Belges s'imposent finalement sur le score de 67-63 grâce notamment à un très bon Ismael Bako, auteur de 15 points et 8 rebonds. Grâce à ce succès et à un bilan actuel de sept victoires pour six défaites, les Giants sont assurés de terminer au minimum quatrièmes du groupe C, synonyme de qualification pour le Top 16 de la compétition. Ils occupent actuellement la quatrième place du groupe C avec le même nombre de points (20) que Brose Bamberg qui doit encore jouer mercredi soir à Jérusalem. Le 6 février, Anvers se déplacera chez les leaders de l'AEK Athènes pour tenter d'accrocher une huitième victoire et ainsi améliorer son classement au sein du groupe C. (Belga)

Rarement inquiétés en première période, les Anversois ont contrôlé leur adversaire dijonnais en dictant le rythme d'un premier quart-temps largement maîtrisé et conclu sur le score de 22-10. Dans la continuité de leur entame de match, les Giants ont enfoncé le clou avant le repos en regagnant les vestiaires avec un avantage de 16 points (36-20). Alors qu'elle avait tout en main pour finir cette rencontre en roue libre, la formation de Roel Moors s'est fait peur en deuxième période. Si les Anversois ont réussi à limiter la casse durant le troisième quart (18-19), ils se sont ensuite effondrés dans les dix dernières minutes en encaissant un 13-24. Un sursaut d'orgueil français toutefois insuffisant puisque les Belges s'imposent finalement sur le score de 67-63 grâce notamment à un très bon Ismael Bako, auteur de 15 points et 8 rebonds. Grâce à ce succès et à un bilan actuel de sept victoires pour six défaites, les Giants sont assurés de terminer au minimum quatrièmes du groupe C, synonyme de qualification pour le Top 16 de la compétition. Ils occupent actuellement la quatrième place du groupe C avec le même nombre de points (20) que Brose Bamberg qui doit encore jouer mercredi soir à Jérusalem. Le 6 février, Anvers se déplacera chez les leaders de l'AEK Athènes pour tenter d'accrocher une huitième victoire et ainsi améliorer son classement au sein du groupe C. (Belga)