Titularisée, De Caigny a inscrit les deux derniers buts allemands (63e et 90e+2). Avant cela, Katharina Elisa Naschenweng (18e), Nicole Billa (47e) et Luana Chiara Bühler (61e) avaient trompé la défense danoise. Dans ce groupe, le FC Barcelone, tenant du titre, a dominé Arsenal 4-1. Dans le groupe D, Lyon s'est imposé 0-3 sur le terrain de Kopparbergs/Göteborg FC. Janice Cayman est montée au jeu à la 58e minute pour l'OL, à la place de Delphine Cascarino. A ce moment-là, le score avait déjà atteint son allure définitive avec les buts de Melvine Malard (10e), Catarina Macario (48e) et Stine Larsen (contre son camp, 53e). Benfica et le Bayern se sont neutralisés (0-0) dans l'autre match du groupe. Cette année, la Ligue des Champions féminine se disputent avec une phase de groupes. Seize équipes ont été réparties en quatre groupes. Les deux premières de chaque poule avancent en quarts de finale. (Belga)

Titularisée, De Caigny a inscrit les deux derniers buts allemands (63e et 90e+2). Avant cela, Katharina Elisa Naschenweng (18e), Nicole Billa (47e) et Luana Chiara Bühler (61e) avaient trompé la défense danoise. Dans ce groupe, le FC Barcelone, tenant du titre, a dominé Arsenal 4-1. Dans le groupe D, Lyon s'est imposé 0-3 sur le terrain de Kopparbergs/Göteborg FC. Janice Cayman est montée au jeu à la 58e minute pour l'OL, à la place de Delphine Cascarino. A ce moment-là, le score avait déjà atteint son allure définitive avec les buts de Melvine Malard (10e), Catarina Macario (48e) et Stine Larsen (contre son camp, 53e). Benfica et le Bayern se sont neutralisés (0-0) dans l'autre match du groupe. Cette année, la Ligue des Champions féminine se disputent avec une phase de groupes. Seize équipes ont été réparties en quatre groupes. Les deux premières de chaque poule avancent en quarts de finale. (Belga)