Physique

Fernando Torres : L'international espagnol est un bel athlète d'un mètre 86 avec une explosivité remarquable par rapport à sa taille. Ses appels profonds sont dévastateurs et il se montre aussi très rapide quand il doit pivoter, après avoir décroché ou dans les 16 mètres.

Mirko Vucinic : Avec son mètre 86, le Monténégrin est un attaquant qui n'a peur de rien. Il s'engage sans retenue dans les duels et il adore se livrer à 100 % dans le combat physique. Sur les appels profonds, il développe beaucoup de puissance quand il est lancé et devient presque inarrêtable.

Technique

L'international espagnol aux 100 sélections possède des qualités techniques indéniables même si ce ne sera jamais un dribbleur fou. Il élimine son adversaire davantage grâce à sa vitesse que par des grigris exceptionnels.

Comme beaucoup de joueurs offensifs issus de l'ancienne Yougoslavie, l'international monténégrin possède d'excellentes qualités techniques. Capable d'éliminer dans les petits espaces, il a besoin d'être en course pour être efficace dans ses dribbles. A l'arrêt, il éprouve davantage de difficultés face à un marquage strict.

Rôle sur le terrain

C'est un attaquant de rupture, il adore se positionner à l'extrême limite du hors-jeu pour plonger dans la profondeur au bon moment. Il est plus efficace dans les situations de contre-attaque. Il préfère un système avec 2 pointes même s'il évolue le plus souvent seul dans l'axe. En perte de balle, il travaille très peu.

Le numéro 9 de la Juventus évolue, la plupart du temps, en duo avec Sébastian Giovinco, le plus petit (1m64) sélectionné de l'Euro, dans un système 3-5-2. Ce dispositif lui convient à merveille car la présence de Giovinco, dont la complémentarité est grande, surtout physique, libère de l'espace et attire l'attention des défenseurs centraux adverses. Il aime surtout évoluer dans l'axe.

Frappe de balle et jeu de tête

Le joueur de Chelsea n'est pas doté d'une frappe de balle exceptionnellement lourde mais elle peut être d'une précision diabolique. Ses reprises de volée sont parfaitement maîtrisées, que ce soit de l'intérieur ou du cou-de-pied, du droit comme du gauche. Ses frappes enroulées pied droit font partie de ses spécialités.

L'ancien joueur de Lecce et de la Roma possède une véritable frappe de mule du pied droit. A 30 mètres, il parvient à décocher de terribles missiles même sans élan. Il est aussi très adroit du pied gauche qui est cependant beaucoup moins puissant. Sa détente, son envie et son timing font de lui un redoutable joueur de tête.

Force mentale et efficacité

Torres donne clairement l'impression d'accepter sans rechigner un rôle de joker en club comme en sélection. Difficile de dire si c'est un manque d'ambition ou de caractère ou alors tout simplement un footballeur bien éduqué et respectueux. Son altruisme sur le quatrième but ( alors qu'il pouvait devenir seul meilleur buteur du tournoi ) en finale de l'Euro me fait pencher pour la seconde option. Son total de plus de 200 buts au top niveau est remarquable pour un joueur de 28 ans et pour y arriver, il s'appuie sur un remarquable sens du but.

Face au gardien, il se montre très adroit, étant capable de le fixer, le contourner ou l'éliminer. Il coupe aussi très bien les trajectoires au premier poteau, du pied comme de la tête. Ses stats, avec une moyenne de 1 but tous les 3 matches en pro, ne le placent pas dans la catégorie des grands buteurs.

Verdict

Tous les 2 sont droitiers, ont 28 ans et mesurent 1m86 ! La puissance de frappe et le jeu de tête sont plutôt favorables au joueur de la Juve et le côté bagarreur ainsi que la force en duel sont aussi à son actif. On peut aussi le qualifier de plus fin dribbleur que le joueur de Chelsea. Par contre, au niveau de la vitesse sur les premiers mètres, la précision de la frappe, la qualité du jeu en profondeur et l'adresse devant le but, l'avantage est nettement en faveur de l'ancien joueur de Liverpool.

Avec ses 5 mois de moins, Fernando possède des stats supérieures à Mirko. Que dire alors de son palmarès en équipe nationale, même s'il est beaucoup plus facile de gagner des titres avec l'Espagne qu'avec le Monténégro... Incomparable ! pour toutes ces raisons, mon choix se porte donc sur Torres qui devrait profiter, cette saison, du départ de Didier Drogba pour revenir à son meilleur niveau et confirmer son titre de meilleur buteur de l'Euro.

Etienne Delangre, pour Sport/Foot Magazine

PhysiqueFernando Torres : L'international espagnol est un bel athlète d'un mètre 86 avec une explosivité remarquable par rapport à sa taille. Ses appels profonds sont dévastateurs et il se montre aussi très rapide quand il doit pivoter, après avoir décroché ou dans les 16 mètres.Mirko Vucinic : Avec son mètre 86, le Monténégrin est un attaquant qui n'a peur de rien. Il s'engage sans retenue dans les duels et il adore se livrer à 100 % dans le combat physique. Sur les appels profonds, il développe beaucoup de puissance quand il est lancé et devient presque inarrêtable.TechniqueL'international espagnol aux 100 sélections possède des qualités techniques indéniables même si ce ne sera jamais un dribbleur fou. Il élimine son adversaire davantage grâce à sa vitesse que par des grigris exceptionnels.Comme beaucoup de joueurs offensifs issus de l'ancienne Yougoslavie, l'international monténégrin possède d'excellentes qualités techniques. Capable d'éliminer dans les petits espaces, il a besoin d'être en course pour être efficace dans ses dribbles. A l'arrêt, il éprouve davantage de difficultés face à un marquage strict.Rôle sur le terrainC'est un attaquant de rupture, il adore se positionner à l'extrême limite du hors-jeu pour plonger dans la profondeur au bon moment. Il est plus efficace dans les situations de contre-attaque. Il préfère un système avec 2 pointes même s'il évolue le plus souvent seul dans l'axe. En perte de balle, il travaille très peu.Le numéro 9 de la Juventus évolue, la plupart du temps, en duo avec Sébastian Giovinco, le plus petit (1m64) sélectionné de l'Euro, dans un système 3-5-2. Ce dispositif lui convient à merveille car la présence de Giovinco, dont la complémentarité est grande, surtout physique, libère de l'espace et attire l'attention des défenseurs centraux adverses. Il aime surtout évoluer dans l'axe.Frappe de balle et jeu de têteLe joueur de Chelsea n'est pas doté d'une frappe de balle exceptionnellement lourde mais elle peut être d'une précision diabolique. Ses reprises de volée sont parfaitement maîtrisées, que ce soit de l'intérieur ou du cou-de-pied, du droit comme du gauche. Ses frappes enroulées pied droit font partie de ses spécialités.L'ancien joueur de Lecce et de la Roma possède une véritable frappe de mule du pied droit. A 30 mètres, il parvient à décocher de terribles missiles même sans élan. Il est aussi très adroit du pied gauche qui est cependant beaucoup moins puissant. Sa détente, son envie et son timing font de lui un redoutable joueur de tête.Force mentale et efficacitéTorres donne clairement l'impression d'accepter sans rechigner un rôle de joker en club comme en sélection. Difficile de dire si c'est un manque d'ambition ou de caractère ou alors tout simplement un footballeur bien éduqué et respectueux. Son altruisme sur le quatrième but ( alors qu'il pouvait devenir seul meilleur buteur du tournoi ) en finale de l'Euro me fait pencher pour la seconde option. Son total de plus de 200 buts au top niveau est remarquable pour un joueur de 28 ans et pour y arriver, il s'appuie sur un remarquable sens du but.Face au gardien, il se montre très adroit, étant capable de le fixer, le contourner ou l'éliminer. Il coupe aussi très bien les trajectoires au premier poteau, du pied comme de la tête. Ses stats, avec une moyenne de 1 but tous les 3 matches en pro, ne le placent pas dans la catégorie des grands buteurs.VerdictTous les 2 sont droitiers, ont 28 ans et mesurent 1m86 ! La puissance de frappe et le jeu de tête sont plutôt favorables au joueur de la Juve et le côté bagarreur ainsi que la force en duel sont aussi à son actif. On peut aussi le qualifier de plus fin dribbleur que le joueur de Chelsea. Par contre, au niveau de la vitesse sur les premiers mètres, la précision de la frappe, la qualité du jeu en profondeur et l'adresse devant le but, l'avantage est nettement en faveur de l'ancien joueur de Liverpool. Avec ses 5 mois de moins, Fernando possède des stats supérieures à Mirko. Que dire alors de son palmarès en équipe nationale, même s'il est beaucoup plus facile de gagner des titres avec l'Espagne qu'avec le Monténégro... Incomparable ! pour toutes ces raisons, mon choix se porte donc sur Torres qui devrait profiter, cette saison, du départ de Didier Drogba pour revenir à son meilleur niveau et confirmer son titre de meilleur buteur de l'Euro. Etienne Delangre, pour Sport/Foot Magazine