Privé de son meneur lituanien Augustas Peciukevicius, blessé à la main, le coach bruxellois Laurent Monier était privé d'une rotation importante. L'entame de match des Bruxellois était difficile et les Allemands prenaient rapidement le large après les dix premières minutes: 20-6. Dans le deuxième quart-temps, le Brussels retrouvait de l'élan en attaque mais Ludwigsburg profitait des largesses défensives bruxelloises pour mener 47-22 au repos. En deuxième mi-temps, le Brussels ne parvenait pas à boucher les trous dans sa défense et la formation allemande prenait 26 points d'avance avant le dernier quart-temps (64-38). Huitième du dernier championnat allemand, Ludwigsburg gérait tranquillement son avance dans les dix dernières minutes pour finalement s'imposer 85-59. Le Brussels devra donc réaliser un miracle; lundi 2 octobre (20h30) lors du match retour à Neder-over-Hembeek, afin d'atteindre la phase de poules de la compétition. En cas d'élimination, le club bruxellois sera repêché en FIBA Europe Cup. (Belga)

Privé de son meneur lituanien Augustas Peciukevicius, blessé à la main, le coach bruxellois Laurent Monier était privé d'une rotation importante. L'entame de match des Bruxellois était difficile et les Allemands prenaient rapidement le large après les dix premières minutes: 20-6. Dans le deuxième quart-temps, le Brussels retrouvait de l'élan en attaque mais Ludwigsburg profitait des largesses défensives bruxelloises pour mener 47-22 au repos. En deuxième mi-temps, le Brussels ne parvenait pas à boucher les trous dans sa défense et la formation allemande prenait 26 points d'avance avant le dernier quart-temps (64-38). Huitième du dernier championnat allemand, Ludwigsburg gérait tranquillement son avance dans les dix dernières minutes pour finalement s'imposer 85-59. Le Brussels devra donc réaliser un miracle; lundi 2 octobre (20h30) lors du match retour à Neder-over-Hembeek, afin d'atteindre la phase de poules de la compétition. En cas d'élimination, le club bruxellois sera repêché en FIBA Europe Cup. (Belga)