Marcus Rashford a poussé Manchester vers l'avant. Lancé par Paul Pogba après une remise de Lukaku, l'international anglais a été contré par Marc-Andre ter Stegen bien sorti dans ses pieds (8e). Le Barça a réagi par Lionel Messi. D'un ballon piqué, l'Argentin a trouvé au second poteau Luis Suarez, qui a fait mouche de la tête grâce à une déviation de Luke Shaw. Annulé pour un hors-jeu de Suarez, le but a été accordé grâce à l'intervention du VAR (12e, 0-1). Les Red Devils ont alors tenté de laisser moins de liberté à Messi parfois avec la manière forte (carte jaune pour Shaw, 19e). Les Mancuniens ont toutefois mal géré certains contres ou ont tiré au-dessus du but. Et sans un arrêt du pied de David de Gea, Philippe Coutinho aurait profité d'un mauvais dégagement de Victor Lindelof pour mettre les Catalans à l'abri (36e). A la reprise, United a mis la pression en étant plus présent dans les duels et en prenant aussi plus de risques dont Suarez (65e) et Jordi Alba (66e) n'ont pas profité. Lukaku a alors laissé sa place à Anthony Martial (68e). Les Red Devils sont restés toujours aussi imprécis pour suprendre les Barcelonais. Barcelone, qui a été éliminé ces trois dernières saisons à ce stade de la compétition, peut espérer rencontrer Liverpool ou Porto au tour prochain. A Amsterdam, en ponctuant un petit numéro personnel d'un tir des 20 mètres, Federico Bernaderschi a lancé une première alerte (2e): la Juventus n'est pas venue pour jouer le match nul. L'Ajax a commencé à jouer en un temps et a mis son adversaire sous pression à tel point que Cristiano Ronaldo est redescendu défendre (9e). Très actif, Hakim Ziyech a enroulé une frappe du gauche que Wojciech Szczesny a sorti grâce à un vol plané (18e). L'Ajax a continué à régaler jusqu'à la demi-heure. La Juventus a alors retrouvé son calme. Ronaldo (30e), Rodrigo Betancour (32e), Bernardeschi (37e) ont eu l'occasion de battre André Onana. Ce qu'a fait Ronaldo en reprenant de la tête un centre de Joao Cancelo (45e, 0-1). La seconde période a démarré en force avec David Neres qui a parachevé un beau mouvement collectif d'un tir du droit (46e, 1-1). L'Ajax a continué à conserver le ballon mais ses tentatives au but manquaient de précision. Pour contrer la pression, Massimiliano Allegri a sorti Mario Mandzukic pour Douglas Costa (60e), Ronaldo se retrouvant en pointe. Cette manoeuvre a permis à la Juventus d'avoir une longue séquence de possession de balle. Les Turinois n'ont toutefois pas tenté de ralentir un peu un rythme très intense. Ils se sont créé plusieurs occasions et l'Ajax est aussi passé près du but sur un tir de Jurgen Ekkelenkamp après une splendide talonnade de Dusan Tadic dans le rectangle (83e). (Belga)

Marcus Rashford a poussé Manchester vers l'avant. Lancé par Paul Pogba après une remise de Lukaku, l'international anglais a été contré par Marc-Andre ter Stegen bien sorti dans ses pieds (8e). Le Barça a réagi par Lionel Messi. D'un ballon piqué, l'Argentin a trouvé au second poteau Luis Suarez, qui a fait mouche de la tête grâce à une déviation de Luke Shaw. Annulé pour un hors-jeu de Suarez, le but a été accordé grâce à l'intervention du VAR (12e, 0-1). Les Red Devils ont alors tenté de laisser moins de liberté à Messi parfois avec la manière forte (carte jaune pour Shaw, 19e). Les Mancuniens ont toutefois mal géré certains contres ou ont tiré au-dessus du but. Et sans un arrêt du pied de David de Gea, Philippe Coutinho aurait profité d'un mauvais dégagement de Victor Lindelof pour mettre les Catalans à l'abri (36e). A la reprise, United a mis la pression en étant plus présent dans les duels et en prenant aussi plus de risques dont Suarez (65e) et Jordi Alba (66e) n'ont pas profité. Lukaku a alors laissé sa place à Anthony Martial (68e). Les Red Devils sont restés toujours aussi imprécis pour suprendre les Barcelonais. Barcelone, qui a été éliminé ces trois dernières saisons à ce stade de la compétition, peut espérer rencontrer Liverpool ou Porto au tour prochain. A Amsterdam, en ponctuant un petit numéro personnel d'un tir des 20 mètres, Federico Bernaderschi a lancé une première alerte (2e): la Juventus n'est pas venue pour jouer le match nul. L'Ajax a commencé à jouer en un temps et a mis son adversaire sous pression à tel point que Cristiano Ronaldo est redescendu défendre (9e). Très actif, Hakim Ziyech a enroulé une frappe du gauche que Wojciech Szczesny a sorti grâce à un vol plané (18e). L'Ajax a continué à régaler jusqu'à la demi-heure. La Juventus a alors retrouvé son calme. Ronaldo (30e), Rodrigo Betancour (32e), Bernardeschi (37e) ont eu l'occasion de battre André Onana. Ce qu'a fait Ronaldo en reprenant de la tête un centre de Joao Cancelo (45e, 0-1). La seconde période a démarré en force avec David Neres qui a parachevé un beau mouvement collectif d'un tir du droit (46e, 1-1). L'Ajax a continué à conserver le ballon mais ses tentatives au but manquaient de précision. Pour contrer la pression, Massimiliano Allegri a sorti Mario Mandzukic pour Douglas Costa (60e), Ronaldo se retrouvant en pointe. Cette manoeuvre a permis à la Juventus d'avoir une longue séquence de possession de balle. Les Turinois n'ont toutefois pas tenté de ralentir un peu un rythme très intense. Ils se sont créé plusieurs occasions et l'Ajax est aussi passé près du but sur un tir de Jurgen Ekkelenkamp après une splendide talonnade de Dusan Tadic dans le rectangle (83e). (Belga)